Le chiard à Kate

Poster un commentaire

22/07/2013 par Thomas Fiera

La nouvelle à réussi à parvenir jusqu’à moi, planqué que je suis au fond de l’Andalousie et lové autour de mes problèmes existentiels comme un escargot autour de son trou de balle : la princesse machin va mettre bas ! 

Alors bon, je ne dirais pas que j’en ai rien à carrer parce qu’une telle expression relèverait de l’euphémisme outrancier ce qui en soi constituerait un bel oxymore. Et toc .

Notez bien que j’ai rien contre la princesse truc qui est assez gironde pour que je ne dorme pas dans mon lit si elle dormait dans ma baignoire. 

Mais le problème n’est pas là. 

C’est juste que tout ça est un peu vain non ?

Un peu déprimant. 

Apres tout ce que le siècle passé nous a offert comme horreurs et avec tous les défis que nous propose celui qui débute, il y a encore des ramollis de l’hippocampe et des flagadas du cortex qui se pâment parce que le futur roi d’Angleterre va naître !

Parce qu’un prince à glissé son chboub dans le frifri de sa princesse voilà toute la presse en émoi. 

Et pendant ce temps, en Syrie, en Égypte, en Afghanistan et en fait un peu partout, on meurt. Mais tout le monde préfère savoir qu’une aristo va vêler. 

Putain de vie !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 036 autres abonnés

Stats du Site

  • 150,237 visites

Une radio interdite aux cons !

écoutez la radio des auteurs

Faites gaffe !

Tous ces textes m'appartiennent, vu que je me suis cassé les choses à les écrire. Alors je tiens à prévenir celui qui serait tenté de les détourner sans citer ses sources ou a des fins personnelles qu'il aura la visite d'Adélaïde Renucci. Voilà. Vous êtes prévenus. Non mais !

Vous perdez rien pour attendre.

Le jour où je vais mettre des baffes à tout ce qui bouge17 août 2037
19.8 années restant(s)

Archives

%d blogueurs aiment cette page :