Nadine nous fait une grosse colère !

4

13/10/2013 par Thomas Fiera

Il est, pour un humain normalement constitué, deux sentiments spécialement difficiles à supporter et ce d’autant plus qu’ils se confondent fréquemment : la culpabilité et la honte.

Tâchez donc d’imaginer à quel point d’exacerbation ces sentiments ont du être portés chez la personne qui un jour, en passant comme ça, à dit à Nadine Morano : je vais m’inscrire à l’UMP, t’as qu’à venir avec moi, on va se marrer.

Pouvez-vous concevoir de devoir vivre, jour après jour, avec sur l’âme cette flétrissure : être la personne qui a fait rentrer dans son propre parti la quintessence absolue de la bêtise et de la vulgarité, le parangon ultime de la niaiserie vile et harengère, l’incarnation absolue de la pensée panurgique et du nivellement par le très très  bas ?

En politique, nombreux sont les cerveaux nanifiés qui, à droite comme à gauche, ont élu domicile au dessous du niveau de la mer et croupissent là gentiment, dans la vase, au milieu des bulots et des madrépores.

De Harlem «touche pas à mon poste » Désir à Eric « pourriez vous fermer les » Ciotti, c’est toute une faune cérébralement sous-marine qui vire au cimetière d’épaves et ces pitoyables successeurs des Lecanuet, Poniatowski ou Marchais de naguère nous rejouent une version cheap de 20.000 lieux communs sous les mers.

Image

Bref.

Mais Nadine Morano, elle, a dédaigné les clairs rivages de la stupidité policée pour s’enfoncer vaillamment dans des abysses d’imbécilité crasse d’où toute lumière est bannie. Cousteau et le capitaine Nemo peuvent aller se rhabiller. Moby Dick chez le poissonnier ! Charcot à la piscine !

Morano est le grand Léviathan qui sillonne sans relâche les gouffres glacés de l’absolue bêtise, repoussant sans effroi les limites du supportable en politique.

Elle est de plus la preuve vivante que, passé un certain degré de concentration, la bêtise finit par se transmuer en méchanceté, ce vilain petit animal aux bras trop courts et qui déploie d’autant plus d’énergie à griffer et à mordre que sa cible lui est hors-d’atteinte.

Quoi qu’il en soit, si un jour vous vous sentez nul, misérable, piteux, honteux, morveux péteux, pensez donc à la personne qui a fait entrer Nadine Morano à l’UMP et soudain la vie vous apparaitra sous un jour plus riant !

Publicités

4 réflexions sur “Nadine nous fait une grosse colère !

  1. marie dit :

    Excellentissime !! Hooo ça fait du bien !!! Merci beaucoup !!!

  2. […] d’état-major, je ne saurais trouver au fond de moi ne serait-ce qu’un gramme d’estime pour Nadine Morano qui est un parangon de toute ce que j’abhorre : vulgarité, bêtise veule, bassesse, j’en […]

  3. j’aime pas ! j’adore et oui, ça fait du bien, mais alors …un bien fou !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 1 999 autres abonnés

Stats du Site

  • 149,481 visites

Une radio interdite aux cons !

écoutez la radio des auteurs

Faites gaffe !

Tous ces textes m'appartiennent, vu que je me suis cassé les choses à les écrire. Alors je tiens à prévenir celui qui serait tenté de les détourner sans citer ses sources ou a des fins personnelles qu'il aura la visite d'Adélaïde Renucci. Voilà. Vous êtes prévenus. Non mais !

Vous perdez rien pour attendre.

Le jour où je vais mettre des baffes à tout ce qui bouge17 août 2037
20 années restant(s)

Archives

%d blogueurs aiment cette page :