Mangeons les cons !

4

21/10/2013 par Thomas Fiera

Une fois encore, la Terre va devoir vivre à crédit. Ce n’est pas moi qui le dit mais l’ONG Global Footprint Network, qui a déclaré qu’en Août, nous avions « déjà épuisé l’équivalent des ressources naturelles que peut produire la Terre en un an sans compromettre leur renouvellement. »

Fichtre !

J’ai appris ça comme ça, sans ménagement, au petit déjeuner. Ça m’a coupé l’appétit. J’aurais bien repris un croissant mais j’ai eu le sentiment d’enlever le pain de la bouche des petits-enfants que je n’ai pas. Enfin plutôt le croissant de la bouche. En même temps, si je leur garde ce croissant, pas sûr qu’il soit encore mangeable. Un peu calcifié qu’il sera. Comme moi d’ailleurs.

Bref.

Quoi qu’il en soit, ce geste symbolique de solidarité transgénérationnelle ne suffisant pas à me satisfaire, je me suis mis à réfléchir intensément. En règle générale je fais ça aux toilettes, dans les transports et dans chaque fraction d’espace-temps propice à la rêverie philosophique, à l’errance intellectuelle et à la méditation sur la vie, l’univers et le reste. Dans ces moments-là, j’ai les yeux dans le vide, la bouche ouverte et parfois même je bave un tout petit peu. Mais pas toujours.

J’étais donc en train de baver tranquillement quand je fus frappé d’illumination : il était sur Terre une source de protéines quasiment inépuisable, disponible en grande quantité et dont le renouvellement semblait assuré jusqu’au Jugement Dernier et peut-être même au-delà : les cons !

Les cons, les petits cons, les vieux cons, les grands cons, les gros cons, les sales cons, les pauvres cons, les méchants cons, les connards, les connasses et les fils de con. Quel gisement ! Quel filon ! Quel cheptel !

Alors m’est apparu en lettre de feu sur le mur de ma cuisine ce qui pourrait devenir le nouveau slogan des adeptes du Développement Durable (DD pour les intimes) : mangeons les cons !

Mangeons les cons et faisons d’une pierre deux coups : d’une part nous préserverons les ressources de la terre que nous léguons à nos descendants et d’autre part nous contribuerons à rendre ce monde futur plus vivable en y réduisant les innombrables nuisances que provoquent les cons.

Mangeons les cons et s’en sera fini des fâcheux qui racontent leur vie par portable interposé dans les transports en commun, des affreux qui comparent des ministres à des primates, des ramollis du bulbe qui sifflent les filles dans la rue, des odieux qui taguent, cassent, vandalisent et abîment, des pauvres en esprit qui pensent que leur taré de gamin peindrait aussi bien que Miro, des pollués de la bouche qui disent bougnoule, youpin ou bamboula et de tous les disgraciés de la vie qui chient sur ce qu’ils ne peuvent pas comprendre.

Mangeons les cons ! Les petits cons en tapas ! Les gros cons en dessert ! Les vieux cons en terrine ou légèrement faisandés ! Les grands cons à la broche ! Les pauvres cons serviront pour les régimes hypo-caloriques quant aux sales cons et aux méchants cons, il faudra bien les faire dégorger pour en ôter le fiel et bien les épicer pour masquer leur goût toujours un peu amer.

Mangeons les cons et nous résolvons du même coup le problème des ressources, la crise du logement et celle de l’emploi.

Si avec ça je n’ai pas le prix Nobel, c’est à désespérer de tout.

Pour la peine je vais me taper le dernier croissant.

Je l’ai bien mérité non ?

 

Publicités

4 réflexions sur “Mangeons les cons !

  1. labloggia dit :

    Une invitation à un souper de con? ;¬)

  2. mistercool123 dit :

    Resonnement très drôle, bien écrit, bravo !!
    Bonne continuation, j’ attend le prochain article avec impatience …

    • jbferrero dit :

      Merci beaucoup ! Les cons ne prenant pas de vacance (ou si peu) je devrais pouvoir écrire de nouveaux articles très bientôt ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 036 autres abonnés

Stats du Site

  • 150,237 visites

Une radio interdite aux cons !

écoutez la radio des auteurs

Faites gaffe !

Tous ces textes m'appartiennent, vu que je me suis cassé les choses à les écrire. Alors je tiens à prévenir celui qui serait tenté de les détourner sans citer ses sources ou a des fins personnelles qu'il aura la visite d'Adélaïde Renucci. Voilà. Vous êtes prévenus. Non mais !

Vous perdez rien pour attendre.

Le jour où je vais mettre des baffes à tout ce qui bouge17 août 2037
19.8 années restant(s)

Archives

%d blogueurs aiment cette page :