Le maire d’euh…

8

08/11/2013 par Thomas Fiera

J’ai appris dans la presse que le Maire d’euh… comment s’appelle ce putain de bled déjà ? Aucune importance. Dix-sept habitants sans compter les vaches, je vais pas me casser le tronc pour ça.

Donc, je disais que le Maire d’euh… (mais par les mamelles de Tiresias c’est quoi le crénom de nom de ce satané trou paumé ?) refusait de marier « les pédés » (sic) sous prétexte qu’une telle union ne respectait pas la loi naturelle. Ah bon ? Ça existe ça ? La loi naturelle ?

Mais dites moi monsieur le Maire d’euh… (nom de nom de crotte de bique de zobi la mouche c’est comment le blaze à la mords moi le gland de ce foutredieu de merde de village à la graisse de caribou ?) quand vous mariez des cons, n’est-ce pas contraire à la loi naturelle ? En effet, si nous vivions à l’état de nature, c’est à dire le troufignard à l’air et sans la protection de la sécurité sociale et de la maréchaussée, il y a fort à parier que les cons, étant cons par définition, iraient se fracasser le crâne contre le premier baobab venu, qu’ils en seraient rendus tout mort, donc inaptes à la reproduction et qu’à ce titre le-dit mariage serait contraire à votre loi naturelle.

N’ai-je point raison ?

Mais dites moi également monsieur le Maire d’euh (nom de d’là de nom de d’là de foutu bordel de criss de patelin oublié de Dieu et des hommes et que son nom qui m’échappe soit mille fois maudit et que je lui crache dessus et que je le brule et que je sème du sel sur les ruines fumantes) si on va par là… Êtes vous bien sûr que tous les mariages auxquels vous avez déjà procédé n’ont pas enfreint la loi naturelle ? Aucune jeune mariée têtant goulument le poireau de son nouvel époux ? Aucune jeune épousée découvrant les joies de la porte de service ?

Je serais vous, j’irais vérifier. Si ça se trouve, sur votre propre territoire, dans votre dos, toute une commune fornique, s’accouple, baise, copule, fait radada, la bête à deux dos, s’envoie en l’air, se met les orteils en bouquet de violette, se ramone les conduits et fait zizi panpan sans avoir aucunement l’intention de procréer.

Et pour finir monsieur le Maire d’euh (et puis on s’en bat les couilles du nom de de ce douaire…) quand vous vous regardez dans la glace et que vous voyez votre face de pauvre petit homme plein de fiel, de haine, de peur, de bêtise veule et de névrose recuite, vous n’avez pas un peu le sentiment d’être une injure à la loi naturelle qui voudrait que les erreurs de la nature, justement, finissent au fond des chiottes ?

Bref.

Publicités

8 réflexions sur “Le maire d’euh…

  1. lechakilouche dit :

    J’aime beaucoup ta manière de penser.
    Si c’est le bled auquel je pense,celui ci est dans la région de Nantes,et information amusante , une association locale nommée  » les dures à queer » (je suis assez fan de ce jeu de mot)fait circuler à l’encontre du personnel de cette mairie une pétition sur le net nommée  » la démission pour tous ».
    Après….des bleds tout crevés remplis de néofachos doit pas en avoir qu’en charentes-poitou…..

    • jbferrero dit :

      Malheureusement non. La connerie haineuse semble être une maladie contagieuse tant elle se répand et s’étale. Mais no pasaran !

      • lechakilouche dit :

        j’aime vraiment bien ta manière de penser!

      • jbferrero dit :

        Moi aussi j’aime bien ma manière de penser ! 😉

        Faut dire que je suis incapable de penser autrement. Et je crois qu’I’m not the only one comme disait Lennon et qu’il serait temps que les gentils arrêtent de laisser les méchants parler à tort et à travers et qu’il leur bottent le cul une bonne fois ! Non mais !

  2. Marine dit :

    Ce qui me fera toujours rire dans cet argument de « contre la loi naturelle » c’est que le mariage, par définition, c’est une institution, c’est le truc le moins naturel du monde. Les hommes passent leur temps à évoluer pour s’extraire de leur état naturel, on appelle ça le progrès… Rien n’est plus naturel dans ce que nous faisons aujourd’hui alors elle a bon dos la Nature pour qu’on vienne l’utiliser en prétexte vaseux !

    • jbferrero dit :

      Tous ces obscurantistes seraient pitoyables si ils n’étaient pas si dangereux. Avec eux, le bûcher n’est jamais loin. Mais je préfère essayer d’en rire. Tant que l’on peut !!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 1 999 autres abonnés

Stats du Site

  • 149,481 visites

Une radio interdite aux cons !

écoutez la radio des auteurs

Faites gaffe !

Tous ces textes m'appartiennent, vu que je me suis cassé les choses à les écrire. Alors je tiens à prévenir celui qui serait tenté de les détourner sans citer ses sources ou a des fins personnelles qu'il aura la visite d'Adélaïde Renucci. Voilà. Vous êtes prévenus. Non mais !

Vous perdez rien pour attendre.

Le jour où je vais mettre des baffes à tout ce qui bouge17 août 2037
20 années restant(s)

Archives

%d blogueurs aiment cette page :