MAUVAIS GENRE

1

31/01/2014 par Thomas Fiera

Décidément, nos amis les coincés du cul ont pris goût aux manifestations et à l’agit’ prop. C’est sûr qu’après avoir goûté aux lacrymos l’encens ne vous fait plus le même effet ; quant aux chants Grégoriens, ils n’ont pas les vertus euphorisantes des slogans rageurs beuglés à plein poumon.

J’imagine que toutes ces émotions quasiment révolutionnaires, pour ne pas dire factieuses, ont ravivé la libido défaillante de ces ramollis du Petit Jésus, ce qui nous vaudra sans doute, après quelques mois de gestation, une déferlante de Charles-Edouard et de Marie-Caroline portés sur les fonds baptismaux.

Après avoir, à l’instigation d’un ouistiti à perruque blonde, défilé en polo rose contre le mariage pour tous, puis arpenté le pavé lors d’un jour de colère qui ressemblait plutôt à un petit caca nerveux, nos valeureux pourfendeurs du vice, nos héroïques défenseurs de la vertu s’attaquent à l’école laïque, républicaine et obligatoire, ce qui doit – à leurs yeux illuminés par la contemplation permanente du Saint-Esprit – constituer une triple infamie.

Négligeant le fait qu’un enfant a plus de chance d’apprendre à se tirlipoter le chihuahua au fond d’une sacristie qu’en moyenne section de maternelle, tous ces joyeux fondus confits en dévotion ont percé à jour le plan diabolique des dangereux bolchéviques, fous de stupre et de perversité, qui – selon eux – gouvernent la France éternelle.

Ce plan ne vise à rien moins qu’à détruire l’identité sexuelle de nos chers bambins ! Horreur et putréfaction ! Les séides de Hollande et Peillon, tous ces fourbes instituteurs aux longs doigts gluants, voudraient perturber ces chères têtes blondes en obligeant les filles à jouer aux soldats, les garçons à la poupée et tout ce petit monde à se palucher en cœur tout en chantant l’Internationale !

Ils ont tout compris ces gentils croisés qui prennent leur trou de balle pour le Saint-Sacrement : la théorie du genre ! Voilà l’ennemi ! Plus de filles, plus de garçons ! Que des androgynes dépravés errant dans les rues en quête d’un carré hermès à déflorer ou d’une veste Barbour à déshonorer.

Le fait qu’une telle théorie n’ait jamais existé ailleurs que dans l’esprit dérangé de ceux qui la combattent est un détail absolument négligeable pour ces bien-pensants  qui ont depuis longtemps adopté la maxime de Tertullien : credo quia absurdum , je crois parce que c’est absurde.

C’est à ce point exact que l’on débouche dans la pathologie pure. En effet, quand on essaye d’expliquer poliment à François-Xavier ou à Frédégonde – alors qu’en fait on a les doigts tout fourmillants d’envie de leur tarter leurs sales petites gueules de fouines bardées de certitudes – que la théorie du genre est une invention, qu’elle n’a fait l’objet d’aucun livre, d’aucune thèse, d’aucun enseignement universitaire, ils penchent la tête sur le côté, vous offrent un gentil sourire plein de commisération vaguement méprisante et vous disent que c’est bien la preuve qu’il y a complot.

Naturellement, arrivé à ce stade la gamme des réponses possibles se restreint dramatiquement : la batte de baseball a ses amateurs, l’AK47 quoiqu’un brin radical présente quelques avantages, quant au baril d’acide, s’il a le mérite de faire place nette, il n’en demeure pas moins un tantinet excessif sur le plan argumentatif.

Pour ma part, je préfère les planter là. Les abandonner à leur triste connerie et au long ennui d’une vie sans joie et sans plaisir. Je préfère, au bras de ma belle, m’en aller promener là où les gens savent rire, penser, aimer ; là où le vin est frais et les livres nombreux ; là où les enfants jouent et courent, insouciants et libres.

 

Publicités

Une réflexion sur “MAUVAIS GENRE

  1. Du grand art, comme d’hab’ !OK pour le vin frais, les livres et les enfants libres !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 1 999 autres abonnés

Stats du Site

  • 149,508 visites

Une radio interdite aux cons !

écoutez la radio des auteurs

Faites gaffe !

Tous ces textes m'appartiennent, vu que je me suis cassé les choses à les écrire. Alors je tiens à prévenir celui qui serait tenté de les détourner sans citer ses sources ou a des fins personnelles qu'il aura la visite d'Adélaïde Renucci. Voilà. Vous êtes prévenus. Non mais !

Vous perdez rien pour attendre.

Le jour où je vais mettre des baffes à tout ce qui bouge17 août 2037
20 années restant(s)

Archives

%d blogueurs aiment cette page :