La politique ça rend sourd…

Poster un commentaire

26/08/2014 par Thomas Fiera

N’ayant jamais cru une seconde aux supposés dommages causés à l’audition par la pratique intensive de la manustupration et ne soupçonnant pas nos dirigeants d’avoir le temps de se livrer sans répit aux joies de l’onanisme, j’en conclue donc que c’est la politique, et elle seule, qui rend sourd.

Car quoi, voilà un Président qui après deux branlées électorales, un indice de popularité durablement installé à la cave, une grogne généralisée dans tout le pays et une fronde  au sein de sa propre majorité persiste à ne rien entendre de ce qu’on lui dit.

Alors François ? On a les portugaises ensablées ? Je sais bien que les couloirs sont longs à l’Elysées mais il serait temps d’y passer un petit coup d’aspirateur…

Tout le monde le dit, la gauche, une partie de la droite, des prix Nobel d’économie, même le New York Times : IL FAUT EN FINIR AVEC L’AUSTERITE ! Mais notre duo de choc – Don Quichute et Sangchaud Pança – n’entend rien. Genre ils regardent ailleurs en sifflotant nos deux tourtereaux… Ils s’enfoncent les doigts dans les oreilles en braillant très fort : on vous entend pas… on vous entend pas ! Tralala…

Des claques !

20120330_cornets-acoustiques-3-sur-5

Rien de tel qu’une bonne mandale pour vous déboucher les étagères à mégot et je dois dire que le chihuahua catalan, avec son petit air de faux dur qui chie des briques et pisse des glaçons, je lui en collerais bien une ou deux, histoire de lui décontracter les gencives.

Quant au faiseur de pluie, c’est au Sahel qu’il aurait dû se faire élire. Avec sa propension à se faire saucer en toute circonstance, il y bénéficierait d’une incroyable popularité.

Moi Président, je vous promets de la pluie et des ondées à chacune de mes sorties officielles…

Voilà au moins une promesse qu’il aurait pu tenir.

Car pour les autres –misère ! –  que de reniements ! De trahisons !

Et puis cet entêtement imbécile à tenir une politique que tout condamne et qui n’a d’autre but que de se faire bien voir par une poignée de financiers et de technocrates européens. La politique de l’offre ! On croit rêver ! Un délire idéologique encore plus barjot que la main invisible d’Adam Smith, une pure folie ultralibérale portée naguère par Reagan et aujourd’hui par la frange la plus réac de la droite américaine ! Et tout ça mis en place par un Président réputé socialiste !

Ce n’est plus du n’importe quoi, c’est de la folie pure ! Le déconomètre a explosé et les Dupont sont aux commandes de l’avion…

Alors quels sont les remèdes à la surdité présidentielle ? Je ne sais pas… et d’ailleurs je crois qu’on a déjà dépassé ce stade. Mon diagnostic aujourd’hui est plus sombre et je pencherais plutôt pour ce que les psychiatres appellent « folie à deux » : « syndrome psychiatrique manifesté par la transmission de symptômes délirants d’un individu à un autre ».

La solution ?

J’ai bien une vague idée mais il faut que j’en cause d’abord avec Adélaïde…

Et toc !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 000 autres abonnés

Stats du Site

  • 149,916 visites

Une radio interdite aux cons !

écoutez la radio des auteurs

Faites gaffe !

Tous ces textes m'appartiennent, vu que je me suis cassé les choses à les écrire. Alors je tiens à prévenir celui qui serait tenté de les détourner sans citer ses sources ou a des fins personnelles qu'il aura la visite d'Adélaïde Renucci. Voilà. Vous êtes prévenus. Non mais !

Vous perdez rien pour attendre.

Le jour où je vais mettre des baffes à tout ce qui bouge17 août 2037
19.8 années restant(s)

Archives

%d blogueurs aiment cette page :