Chiheb Boughedir, la posture de l’imposteur

3

16/10/2014 par Thomas Fiera

Pour être franc, je ne connais rien à la situation politique tunisienne et je me garderai bien d’y mettre mon grain de sel ou de décerner des prix de démocratie à telle ou telle personnalité que je ne suis pas en mesure d’évaluer.

Par contre, quand un mec – qui par ailleurs se dandine, se pavane et se donne à voir comme le parangon de toutes les vertus, le grand Humaniste de service et l’inventeur de la démocratie et du pain de mie en tranche – me vole mes articles et ceux d’autres blogueur en se les attribuant, il n’est pas besoin d’être titulaire d’un doctorat en droit pour s’autoriser à le taxer de voleur.

Quand ce même mec à qui je m’adresse discrètement pour qu’il cesse ses agissements ne prend pas la peine de me répondre et qu’il bloque mon compte facebook, il n’est pas besoin d’être urologue pour s’autoriser à le taxer de couille molle.

Quand enfin, ce triste sire crie au complot, à la diffamation et se drape dans sa dignité blessée en me traitant de mercenaire et de quelques autres noms d’oiseau (sans toutefois oser me nommer explicitement, le fripon…), il n’est pas besoin d’être philosophe ou théologien pour s’autoriser à penser que monsieur Chiheb Boughedir possède le niveau de moralité d’un tenia.

Le voleur qui accuse le volé, le plagieur qui accuse le plagié voilà qui ne manque pas de culot.

Ce petit homoncule compte sans doute parmi ses admirateurs d’authentiques démocrates bernés par ses impostures et c’est à eux qu’aujourd’hui je m’adresse. Pour qu’ils ouvrent les yeux et parce que la Tunisie mérite mieux que des pseudos humanistes tout juste bons à piller les mots et les idées des autres.

Et je remercie par avance, tous ceux qui voudront bien transmettre cet article à ces honnêtes gens grugés et abusés.

Quant à Monsieur Boughedir, je ne souhaite pas me venger de lui, ni l’humilier, ni le moquer.

Tenez, si je le voyais là, en face de moi, au milieu du trottoir, je ne lui ferais rien du tout, j’éviterais juste de marcher dedans… Même si on dit que ça porte bonheur.

Et toc !

plagiat

Publicités

3 réflexions sur “Chiheb Boughedir, la posture de l’imposteur

  1. Zenobie dit :

    Les démocrates abusés sont maintenant informés. Ca manque en effet de classe, c’est le moins qu’on puisse dire. Et, pour avoir tenté par 2 fois de le faire parler de ce plagiat et avoir vu mon commentaire censuré, je confirme que ce monsieur est rétif à l’idée d’honnêteté intellectuelle…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 036 autres abonnés

Stats du Site

  • 150,237 visites

Une radio interdite aux cons !

écoutez la radio des auteurs

Faites gaffe !

Tous ces textes m'appartiennent, vu que je me suis cassé les choses à les écrire. Alors je tiens à prévenir celui qui serait tenté de les détourner sans citer ses sources ou a des fins personnelles qu'il aura la visite d'Adélaïde Renucci. Voilà. Vous êtes prévenus. Non mais !

Vous perdez rien pour attendre.

Le jour où je vais mettre des baffes à tout ce qui bouge17 août 2037
19.8 années restant(s)

Archives

%d blogueurs aiment cette page :