Macron, Macron, petit patapon…

6

18/02/2015 par Thomas Fiera

 

Une fois encore, le gouvernement nous joue le grand air de la gauche moderne prête à sauver la France en dépit des vaticinations de ceux « qui ne veulent pas réformer le pays », c’est-à-dire de vieux croûtons séniles, poussiéreux, surannés croyant encore à de vieilles lunes d’un autre âge.

Tout cela mérite quelques mises au point.

D’abord, mesdames et messieurs du gouvernement, sachez, pour éviter toute ambiguïté, que je vous emmerde. L’argument ad hominem consistant à disqualifier l’adversaire à défaut de pouvoir contrer ses propos, outre qu’il est mesquin et déloyal, est à peu près aussi éculé que ma première capote ce qui, je tiens à le dire, ne nous rajeunis pas.

Ensuite, je ne vois pas bien d’où vous tireriez la légitimité vous autorisant à jouer les arbitres absolus de l’Histoire et à distribuer des certificats de modernité ou de vieillerie à des idées encore largement partagées par des dizaines de millions de personnes de par le monde. Bien sûr, je vous accorde que lesdites personnes n’ont pas suivi les cours de l’ENA et n’ont pas poussé, telles de fragiles orchidées, dans les serres ministérielles, mais ne vous déplaise, elles ont pourtant un cerveau. Un cerveau fonctionnel, ce qui n’est pas toujours votre cas, mesdames et messieurs du gouvernement, vous qui avez depuis bien longtemps cessé d’évoluer dans le monde réel. Je soupçonne fortement certains (ou certaines) d’entre vous d’être infoutus de retrouver leur cul, même avec l’aide d’une boussole et d’une carte d’état-major.

Bref.

Enfin, je me permets de ricaner in petto à vous entendre – au nom du chic post-moderne – railler le socialisme de papa et prôner le libéralisme à tout crin, quand on sait que le libéralisme que vous défendez est à peu près aussi moderne que Guizot ou Adam Smith et qu’il pourrait se résumer en une seule phrase : goinfrez-vous tant que vous pouvez et ne vous laissez pas emmerder par ces salauds de pauvres !

Macron est un âne

Macron est un âne

Je suis d’un naturel plutôt pacifique – en dépit de ce que certains de mes ennemis pourraient vous affirmer – mais j’avoue que je suis suis à deux doigts de perdre mon flegme légendaire quand j’entends cet homoncule de Macron – ce petit banquier aussi rose et propret qu’une fesse de bébé, cet âne savant -oser dire : « Si j’étais chômeur, je n’attendrais pas tout de l’autre ».

Mais que sait-il, ce misérable vermicelle trop cuit, du chômage, de la panade, de la mistoufle ? Que sait-il des nuits où l’on se réveille brusquement, tenaillé par l’angoisse, par la trouille verte et acide de ne pas savoir si l’on pourra subvenir aux besoins de sa famille ? Comment ose-t-il, ce ridicule blanc-bec dont la merde doit sentir la rose, donner des leçons à de pauvres gens dont la vie entière parfois, n’est qu’une interminable succession d’emmerdes à surmonter ?

Je sais bien monsieur Macron – et croyez bien que je le regrette – que vous ne lirez jamais ces lignes. Mais si d’aventure, par je ne sais quel hasard, quel miracle ce petit texte arrivait sous vos yeux, sachez bien monsieur le philosophe, monsieur le banquier, monsieur le ministre, que je vous méprise, car vous êtes méprisable.

Vous êtes méprisable, car vous qui avez tout, vous ne voulez rien laisser aux autres.

Vous êtes méprisable, car les dons incontestables que vous avez reçus – talent, intelligence, charme – vous les avez mis au service exclusif de votre petite personne au lieu de rendre grâce à la Fortune et de vous mettre – au moins un peu – au service des autres.

Vous êtes méprisable, car vous êtes dénué de la moindre étincelle d’empathie, de compassion, de générosité qui aurait permis à votre intelligence d’être autre chose qu’une simple machine à computer.

Vous êtes méprisable et en un autre temps, j’aurais eu plaisir à vous coller mongant en travers de votre petite tronche bouffie d’autosatisfaction.

Et toc !

Publicités

6 réflexions sur “Macron, Macron, petit patapon…

  1. pimbi64 dit :

    Et dire que Hollande, il y a quelques années, fustigeait le recours au 49.3 ! J’ai vu ça hier à la télé, j’ai failli rire, mais je ne sais pourquoi, le rire s’est étranglé.
    Quant à Macron, il réalise l’idéal de la macro suffisance : le gros adipeux, la grosse loche Devedjian n’en croquait pas d’une autre dent et caracolait sur les mêmes tréteaux de foire. Du reste, le décor convient parfaitement à cette faune-là qui n’est autre chose qu’un aréopage de saltimbanques. Ces gens ne connaissent même le prix d’une baguette de pain, mais ils prodiguent volontiers leurs conseils « virils » aux chômeurs. Quelle misère morale, quel prétention imbécile…
    Non, Thomas, Macron n’est pas intelligent : l’intelligence sans le cœur ressemble à la jouissance sans l’amour, c’est stérile, artificiel, et abyssalement égoïste. L’intelligence dénuée de qualités humaines n’est qu’une turbine qui tourne à vide. D’ailleurs cela se remarque au premier coup d’œil : leur regard inexpressif en dit plus long que tout grand discours.

    Merci pour votre article, je suis abonné pour mon plus grand plaisir.

    • Thomas Fiera dit :

      Merci à vous de me lire et de m’aider à me sentir moins seul.

      • pimbi64 dit :

        Je n’ai pas fini de vous lire, et je puis vous assurer que vous n’êtes pas seul : les consciences s’éveillent, bientôt les temps ne seront plus aux duplicités, aux subterfuges et aux impostures. L’homme n’est pas conçu pour s’accommoder des conjonctures en porte-à-faux, il a soif de vérité, de justice et de fraternité. Utopie ? Peut-être, mais plus mes espoirs paraissent chimériques, plus je les entretiens.

      • Thomas Fiera dit :

        Completement d’accord. Quitte à rever, revons en grand !!!!

  2. LE GOFF Corinne dit :

    Bonjour,
    Peut-être vous lira t-il….Je le souhaite
    Moi, je vous ai découvert par hasard, et quel plaisir j’ai à vous lire…
    Je suis fatiguée de ces gens qui osent donner des conseils alors qu’ils sont à mille lieux de la réalité de la vraie vie……
    C’est vrai que vous n’êtes pas seul….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 1 999 autres abonnés

Stats du Site

  • 149,481 visites

Une radio interdite aux cons !

écoutez la radio des auteurs

Faites gaffe !

Tous ces textes m'appartiennent, vu que je me suis cassé les choses à les écrire. Alors je tiens à prévenir celui qui serait tenté de les détourner sans citer ses sources ou a des fins personnelles qu'il aura la visite d'Adélaïde Renucci. Voilà. Vous êtes prévenus. Non mais !

Vous perdez rien pour attendre.

Le jour où je vais mettre des baffes à tout ce qui bouge17 août 2037
20 années restant(s)

Archives

%d blogueurs aiment cette page :