ARABIE SAOUDITE : PARADIS DES DROITS DE L’HOMME

3

23/09/2015 par Thomas Fiera

Donc c’est officiel, l’Arabie Saoudite dirige une commission des droits de l’homme à l’ONU. Quelle idée époustouflante d’innovation ! Plus fort que le plug anal de la Place Vendôme ou le vagin de la Reine à Versailles ! Quelque chose dans le genre du fameux « ceci n’est pas une pipe » de Magritte. De l’art conceptuel à l’état pur.

Il fallait oser ! Je rappelle que le royaume pétrolifère recrute des bourreaux à tour de bras, fouette, décapite, crucifie et coupe les mains à tire larigot. Là-bas, c’est Halloween tous les jours, massacre à la tronçonneuse version charia. Aussi, quel formidable culot artistique, quel toupet surréaliste de nommer ce pays à la tête d’un conseil chargé de faire progresser les droits de l’homme dans le monde. Il risque surtout de faire progresser les droits de l’homme à découper son prochain en petits morceaux. Excellent ! C’est aussi ébouriffant que la célèbre pissotière de Duchamp !

Une telle trouvaille ne doit pas se résumer à un coup unique ! Il faut absolument rentabiliser le concept et il se trouve que j’ai une foultitude d’idées tout aussi renversantes de créativité.

Ali Mohammed Al-Nimr, victime d'un excès de droits de l'homme...

Ali Mohammed Al-Nimr, victime d’un excès de droits de l’homme…

Nommons le nouvel Iznogoud – Abou Bakr al-Baghdadi, le calife de l’État islamique – à la tête de l’UNESCO. Je suis persuadé qu’il saura apporter des solutions originales pour dépoussiérer le patrimoine culturel mondial et résoudre radicalement les problématiques d’accès à l’éducation.

Désignons Bachar el Assad comme président du Tribunal Pénal International. Ce gars a une approche tout à fait neuve de la notion de crime de guerre et de celle de crime contre l’Humanité. Il saura faire condamner lourdement tous ces salauds de civils qui dérobent du gaz toxique en le dissimulant à l’intérieur de leurs poumons ! Et puis faire comparaitre des morts, cela serait tellement amusant : walking dead au TPI ! Le blockbuster assuré ! L’art conceptuel à la portée du plus grand nombre.

On pourrait également et dans le même ordre d’idée, proposer à Poutine le prix Nobel de la Paix, à Morano d’entrer à l’Académie Française, à Bertrand Cantat d’occuper le Ministère des Droits de la Femme ou à Marine Le Pen de diriger le musée de l’Histoire de l’Immigration.

Ce concept est absolument inépuisable et pourrait nous assurer des années de d’ébahissement culturel… Un vrai régal !

Une dernière chose, on pourrait nommer Ali Mohammed Al-Nimr à la tête de l’Institut du Cerveau à Paris. Vous ne savez pas qui est Ali Mohammed Al-Nimr ? C’est un jeune homme de 21 ans, un saoudien, que ce grand pays des droits de l’homme a condamné à être décapité et crucifié aujourd’hui ou dans les prochains jours parce qu’il a osé manifester contre le manque de démocratie de son pays. Un futur décapité à la tête de l’institut du cerveau… N’est-ce pas désopilant ?

Non, n’est-ce pas ?

Et pourtant il nous faut rire malgré tout, car le rire et l’impertinence et la vie sont les seules choses contres lesquelles ces foutus roitelets enturbannés et leur mœurs d’un autre âge ne peuvent rien. Quant aux couilles molles qui nous dirigent, qu’ils regardent bien ce visage, car bientôt il viendra hanter leur sommeil.

Et toc !

Publicités

3 réflexions sur “ARABIE SAOUDITE : PARADIS DES DROITS DE L’HOMME

  1. pimbi64 dit :

    Eh, de quoi vous étonnez-vous ? En son temps, l’ami Arafat avait été admis à l’ONU, lui aussi. L’histoire du monde est pavée de ces contes à dormir debout où les pires tortionnaires sont traités en princes, depuis Cortès jusqu’à Bokassa, en passant par Mélac. Mélac, c’était le général qui avait réussi la prouesse de réduire le Palatinat en cendres, sous le glorieux règne de Louis XIV, auquel Boileau s’adressait ainsi, la larme à l’œil : « Grand roi, cesse de vaincre ou je cesse d’écrire ». Heureusement, il y a eu Molière avec ses Fourberies de Scapin qui nous rappelle, bien avant Balzac, que finalement, la comédie humaine n’est pas près de cesser de nous abreuver de pitreries, fussent-elles plutôt tragiques.
    Vous avez oublié que dans l’esprit de quelques bonnes têtes bien frappées, l’expression Droits de l’homme est tronquée, il faut corriger en : les Droits de l’homme fort. Tant pis pour les autres, n’ont qu’à obéir, se taire et aller ramasser les cèpes, ça tombe bien, c’est la saison. Quant à nous, pauvres occidentaux tout dégoulinants de bonnes intentions et d’humanisme forcené, nous nous applaudissons du fond de nos belles chaumières, loin du spectacle calamiteux des têtes coupées et des massacres en tous genres. Et puis, si décidément ça ne tourne pas rond, demain nous voterons pour un nouveau chef qui prendra les choses en main, sacrebleu !

    • Thomas Fiera dit :

      Je ne m’étonne de rien, ami lecteur, mais je m’indigne, m’insurge et m’élève contre. Tout le monde s’en branle à deux mains (si vous le voulez bien) mais il m’est salutaire d’ouvrir ma gueule : je respire mieux. J’ai la faiblesse de croire qu’un jour l’homme grandira et saura rire de son enfance tragique. Et j’aime à penser que la somme de nos microscopiques indignations pourra changer le monde.

      • pimbi64 dit :

        Certainement, et j’y concours de mon mieux : c’est sans doute pour cela que mes livres sont refusés : au lieu de trousser des bluettes guimauve avec happy end obligé, et bien non j’ai osé décrire l’avenir de l’occident passif et béat tout au long d’une histoire bien dérangeante, bien impitoyable pour nos mœurs d’autruche. J’ai même eu droit à des torrents d’insultes, ce qui est trop d’honneur…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 1 999 autres abonnés

Stats du Site

  • 149,481 visites

Une radio interdite aux cons !

écoutez la radio des auteurs

Faites gaffe !

Tous ces textes m'appartiennent, vu que je me suis cassé les choses à les écrire. Alors je tiens à prévenir celui qui serait tenté de les détourner sans citer ses sources ou a des fins personnelles qu'il aura la visite d'Adélaïde Renucci. Voilà. Vous êtes prévenus. Non mais !

Vous perdez rien pour attendre.

Le jour où je vais mettre des baffes à tout ce qui bouge17 août 2037
20 années restant(s)

Archives

%d blogueurs aiment cette page :