ATTENTION À LA MARCHE !

11

07/04/2016 par Thomas Fiera

 

Je trouvais déjà que Macron avait une tronche de premier communiant qui aurait abusé du vin de messe et voilà qu’il nous pond un mouvement politique au nom qui fleure bon le scoutisme Pétainiste : en avant… allons y… bouge de là… move ton boob… merde c’est pas ça… Ah oui : en marche !

En marche…

En marche arrière, oui !

C’est consternant. Cette espèce d’esthète de nœud ripoliné qui contemple le monde à travers l’hygiaphone d’un guichet de la banque Rothschild a décidé que l’Univers en panique avait besoin d’un guide qui lui expliquerait la Vérité Révélée et les beautés cachées de l’économie de marché.

Naturellement, ce mouvement ne sera « ni de droite, ni de gauche » ; cela sera le parti du juste milieu et, comme chacun sait, le juste milieu, c’est le trou du cul !

Mais notre macronscopique ministre du budget tient à nous rassurer : 2017 et l’élection présidentielle ne sont pas ses priorités. Lui, il pense noble, il pense grand et s’il fait don de sa personne à la France, c’est que la situation l’exige. L’ambition n’a évidemment joué aucun rôle là-dedans.

Ce qui est cocasse, c’est que cet ectoplasme propre-sur-lui, qui ferait quasiment passer Juppé pour un punk, a choisi pour nommer son mouvement un slogan plus-vieillot-tu-meurs qui fleure bon la rhétorique des grands mouvements totalitaires de l’entre-deux guerres et de la guerre froide. Les fascistes italiens, les doriotistes français mais également les staliniens, trotskistes ou autres Maoïstes ont toujours adoré ce genre de slogan destiné à faire se mouvoir la masse.

En marche avec Pétain... Déjà...

En marche avec Pétain… Déjà…

Ce n’est pas à prendre à la légère car cela démontre a minima que le brimborion de Bercy croit réellement qu’il est en mission pour le Seigneur, qu’il va sauver la France, peut-être même l’Europe et que son destin doit rejoindre celui de la nation.

Or, s’il est une chose dont je suis intimement convaincu, c’est bien que le monde a eu largement sa dose d’hommes providentiels et que ce dont nous avons urgemment besoin c’est, bien au contraire, de réinventer une nouvelle façon de penser la politique, plus démocratique, plus collective, plus ouverte.

Le monde n’a en revanche aucun besoin d’un énième premier de la classe qui sait tout mieux que tout le monde et qui, quoi que n’ayant rien vécu de plus violent que l’oral de l’ENA ou de l’agrégation de philo, se permet de faire la leçon aux millions de personnes dont la vie tout entière n’est qu’un immense labeur et un pénible exercice de survie.

Ceci étant, monsieur Macron – que je soupçonne d’avoir été surnommé furet pontifiant ou gerboise gaffeuse quand il était scout – me semble avoir la viande un peu tendre et les quenottes bien fragiles pour pouvoir prétendre s’inviter au repas des fauves.

Jusqu’ici, on le tolère, comme on supporte aux repas de famille le petit cousin péroreur qui étale sa science et ses citations piquées sur Internet. Mais dès que l’on passera aux choses sérieuses, les grandes personnes vont lui foutre une torgnolle et l’envoyer au lit sans dessert.

Mais faut-il quand même que la classe politique française soit dramatiquement sinistrée pour qu’un tel homoncule blablatant puisse ne serait-ce qu’envisager se lancer dans l’arène !

Allez Macron, en marche ! Et zou ! Retourne donc dans la petite boite en carton dont tu n’aurais jamais dû t’échapper.

Et toc !

Publicités

11 réflexions sur “ATTENTION À LA MARCHE !

  1. zabelou dit :

    Commencer la journée en lisant Thomas, ça donne envie de bouger son boule !
    « les grandes personnes vont lui foutre une torgnolle et l’envoyer au lit sans dessert. » J’ai bien ri, c’est très bon, comme d’hab.

  2. ben oui…Si j’avais pas tant le cafard, j’en dirais plus, mais non

  3. Louise_la_belette dit :

    Oui mais là, Nan ! Thomas , je ne suis pas d’accord pour insulter mon cousin le furet , et puis ce n’est pas gentil pour les Gerboises non plus ! mmm ?

  4. Chloé dit :

    Ah, Thomas, Thomas… Je ne passe pas souvent par ici, mais ta verve m’avait manqué, j’aime réellement ta façon de balancer tout ça… Du coup j’me permets de t’indiquer pour les prochains lecteurs qu’il te manque un mot… « le brimborion de Bercy croit réellement qu’il EST en mission pour le Seigneur » tu me pardonneras, mais c’est si bien écrit que ça m’a fait mal xD

    Sinon, je suis également d’accord avec les autres : les furets et gerboises, tous mignons, n’ont rien à voir avec ce grand machin là.

    • Thomas Fiera dit :

      Merci pour les aimables commentaires et pour la correction. Je m’en vais rectifier cela de ce pas. Et encore pour les tit’ bestioles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 1 999 autres abonnés

Stats du Site

  • 149,481 visites

Une radio interdite aux cons !

écoutez la radio des auteurs

Faites gaffe !

Tous ces textes m'appartiennent, vu que je me suis cassé les choses à les écrire. Alors je tiens à prévenir celui qui serait tenté de les détourner sans citer ses sources ou a des fins personnelles qu'il aura la visite d'Adélaïde Renucci. Voilà. Vous êtes prévenus. Non mais !

Vous perdez rien pour attendre.

Le jour où je vais mettre des baffes à tout ce qui bouge17 août 2037
20 années restant(s)

Archives

%d blogueurs aiment cette page :