Tartarin de ta race, con !

3

19/10/2016 par Thomas Fiera

Les serials killer sont très à la mode ces dernières années. Les polars, les films et les séries en regorgent littéralement. Ces gens qui prennent leur pied à tuer nous sont si étrangers, si impossibles à déchiffrer qu’ils en deviennent fascinants.

Vis-à-vis d’eux, on éprouve le même genre de fascination/répulsion que l’on peut avoir en face d’une scène d’accident, d’une charogne, d’une plaie ouverte ou d’une photo de Marine Le Pen : on veut tutoyer l’abîme, dévoiler le mal, connaître l’inconnaissable, comprendre l’incompréhensible.

Mais quelle que soit cette attirance un peu suspecte, nous sommes tous d’accord sur le fait que ces gens sont des tarés dangereux et que le seul fait d’aimer tuer, de prendre son pied à le faire, de bander comme un wapiti en mettant fin à la vie d’un être sensible est l’indice d’une personnalité psychopathique qu’il faut mettre hors d’état de nuire de toute urgence.

Pourtant, il y a certains de ces grands malades qui non content de se promener en toute liberté, étalent leurs méfaits sur les réseaux sociaux, s’en vantent et parfois même, suscitent l’admiration de leurs concitoyens : les chasseurs ou pour être plus précis, les viandards.

Je ne parle pas là de la personne vivant en milieu rural qui, une fois de temps à autre, va fusiller un perdreau ou lapin qu’il fera cuire et mangera comme le faisait naguère ses ancêtres qui ne disposaient pas de boucherie. C’est là un acte de prédation simple, qui ne nécessite aucun sadisme et n’exclue pas le respect de la nature.

Ce n’est certes pas ma tasse de thé – moi qui peux passer dix minutes à sauver un moucheron tombé dans un verre d’eau – mais je peux comprendre et admettre.

Je parle plutôt des crétins congénitaux qui payent très cher le droit de « se faire» un éléphant, un lion ou un quelconque de ces animaux en voie d’extinction et que ça fait bander tellement fort qu’ils en grimacent de jouissance sur les selfies de la mort qu’ils mettent en scène près de leurs victimes.

La mort c'est super !

La mort c’est super !

Trop fier d'avoir tué nounours !

Trop fier d’avoir tué nounours !

Monsieur Luc Alphand par exemple, que l’on voit sur ces photos… Alphand, vous savez bien… L’ex champion de ski, de sport automobile et de toute cette sorte de choses inutiles et dérisoires… Ce monsieur dont le psychisme tourmenté doit ressembler à la cave du Docteur Petiot, se tient une gaule pas possible quand il abat un buffle, un ours ou des bouquetins…

Regardez son sourire joyeux, facétieux même… Ce n’est pas une victoire sportive qui l’ébaubit ainsi, ni une bonne blague, ou la perspective de se faire tirlipoter le chihuahua… Non, ce qui provoque chez lui cette joie éruptive c’est le fait d’avoir abattu de sang-froid et sans aucun motif utilitaire un animal qui ne le menaçait en aucune façon.

Car Monsieur Alphand et tous les dégénérés mentaux de son espèce ne mangent pas de l’éléphant, du buffle ou du lion. Ils n’ont pas « l’usage » de cette mort. Ils tuent simplement pour le plaisir de tuer. Le mec tue et il bande ! Bizarre non ? Inquiétant même…

Alors ils vous diront que c’est du sport… Mais à ma connaissance, le sport se pratique avec des adversaires consentants, non ?

Ils vous diront aussi qu’ils renouent avec des pratiques ancestrales, mais quand les sioux tuaient un bison, ils s’excusaient auprès de son âme et mettaient un point d’honneur à utiliser son corps jusqu’au plus humble morceau de cartilage et ne prenaient pas des selfies ridiculisant leurs victimes.

Alors messieurs Alphand and co, je ne vous souhaiterai pas de misères – car ma sainte femme de mère m’a enseigné à ne pas faire de mal aux autres – mais le jour où, fatigué d’avoir tant tué, vous trébucherez sur votre fusil et que vos roubignoles iront voler en haut d’un arbre, j’espère qu’il se trouvera là un charognard qui les dégustera sous vos yeux…

Et toc !

Publicités

3 réflexions sur “Tartarin de ta race, con !

  1. Mon cher Thomas, j’ai la honte et le regret de résider dans la région dorénavant sous la coupe réglée du sieur Wauquiez…Ce brave homme a choisi de démunir les associations de protection de l’environnement pour faire cadeau de leurs subventions à ceux dont tu parles ici, les viandards. Ici, parfois, je reçois des plombs sur le toit, et mes chats doivent avoir une gueule de lapin, parce qu’il en est mort plus d’un en période de chasse. Je hais les chasseurs, tous, et merci

  2. runglaz dit :

    A reblogué ceci sur runglaz.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 036 autres abonnés

Stats du Site

  • 150,237 visites

Une radio interdite aux cons !

écoutez la radio des auteurs

Faites gaffe !

Tous ces textes m'appartiennent, vu que je me suis cassé les choses à les écrire. Alors je tiens à prévenir celui qui serait tenté de les détourner sans citer ses sources ou a des fins personnelles qu'il aura la visite d'Adélaïde Renucci. Voilà. Vous êtes prévenus. Non mais !

Vous perdez rien pour attendre.

Le jour où je vais mettre des baffes à tout ce qui bouge17 août 2037
19.8 années restant(s)

Archives

%d blogueurs aiment cette page :