Mes aventures au ciné ?

Poster un commentaire

30/11/2016 par Thomas Fiera

Je vous ai déjà causé d’un certain Jean-Baptiste Ferrero ? Celui que j’appelle mon Watson à moi ?

Bon. Vous avez du oublier, c’est pas grave. Tout le monde s’en fout.

C’est donc ce gars qui s’échine à romancer mes aventures pour les présenter à vos yeux ébahis. C’est lui aussi qui s’obstine à me faire passer pour un mec bipolaire, grognon, acide et prompt à taper ceux qui l’emmerdent…

Je me demande pourquoi.

Bref.

Thomas Fiera au cinéma ?

Thomas Fiera au cinéma ?

Tout ça pour dire qu’il s’est mis en tête de faire des films dont je serais le héros. Et pour commencer il aimerait bien faire un court métrage. Peut-être à partir d’une des histoires bizarres de ses Huit histoires de fantômes.

Alors si vous voulez l’encourager dans cette idée absurde, vous pouvez aller voter là : https://www.atelierdesreves.fr/share.php?uid=e84ac926-b626-11e6-9154-005056a22e7c.

Allez y… ça lui ferait tellement plaisir.

Et toc !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 000 autres abonnés

Stats du Site

  • 149,916 visites

Une radio interdite aux cons !

écoutez la radio des auteurs

Faites gaffe !

Tous ces textes m'appartiennent, vu que je me suis cassé les choses à les écrire. Alors je tiens à prévenir celui qui serait tenté de les détourner sans citer ses sources ou a des fins personnelles qu'il aura la visite d'Adélaïde Renucci. Voilà. Vous êtes prévenus. Non mais !

Vous perdez rien pour attendre.

Le jour où je vais mettre des baffes à tout ce qui bouge17 août 2037
19.8 années restant(s)

Archives

%d blogueurs aiment cette page :