Bonne année à (presque) tous !

7

02/01/2017 par Thomas Fiera

Alors là, l’idée c’est de souhaiter une bonne année, c’est ça ?

Mouais…

Je suis d’accord.

Bonne année…

Et il n’est pas question que l’on se laisse emmerder par l’immense armée des coincés du cul, des malfaisants, des fanatiques, des religieux de tous poils, des donneurs de leçons, des envoyeurs au casse-pipe et autres réanimateurs de guerre froide qui essayent de nous pourrir la vie et parfois même de nous l’ôter.

Pas question non plus de se laisser polluer par ceux qui savent tout, ceux qui ne savent rien, ceux qui n’en pensent pas moins, ceux qui nous l’avaient bien dit et tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir.

Et il est totalement exclu de se laisser emmerder, culpabiliser et ostraciser par les économes ou les gaspilleurs,  les culs gelés ou les bambocheurs, les viandards invétérés ou les vegans invertébrés, les buveurs d’eau tiède ou les poivrots bavotants, les fachos rouges ou les fachos bruns, les petites bites aux rêves misérablement microscopiques ou les gros culs à l’égo frappé d’obésité et d’une façon générale par les cornards, les couillons, les couille-molles, les connards, les petits cons, les gros cons, sales cons, méchants cons et vieux cons qui, tous autant qu’ils sont, peuvent et doivent de toute urgence aller jouer dans le mixer.

Une très bonne année à (presque) tous !

Une très bonne année à (presque) tous !

En revanche, j’envoie toutes mes pensées les plus amicales, mes accolades les plus tendres et mes vœux les plus sincères aux gentils, aux naïfs, aux tendres, aux rêveurs en technicolor, à ceux qui bafouillent, à ceux qui rougissent, à ceux qui aiment en grand, à ceux qui se prennent les pieds dans le tapis même quand il n’y a pas de tapis, à ceux qui connaissent les mots, à ceux qui connaissent les gestes mais aussi à ceux qui ne savent pas tout ça mais ont des yeux qui remplacent tout, à ceux qui gagnent à être connu, à ceux qui dessinent (mal) des petits lapins pour les enfants, à ceux qui ont deux mains gauches, à ceux qui s’émerveillent d’un flocon, d’un rayon de soleil dans une toile d’araignée ou de la courbe d’une joue, à ceux qui ne lâchent jamais l’affaire même quand tout le monde a renoncé, à ceux qui ont lâché l’affaire mais n’en font pas tout un fromage, à ceux qui savent sourire en pensant à ceux qu’ils aiment, à ceux qui rient, à ceux qui pleurent, à ceux qui savent créer même de toutes petites choses et d’une façon générale à tous ceux qui modestement, humblement, tenacement essayent de faire de leur vie de belles choses et de cette Terre un lieu un tout petit peu plus vivable.

Je vous aime et je vous embrasse.

Et toc !

Publicités

7 réflexions sur “Bonne année à (presque) tous !

  1. drôle, rageur et touchant, ces vœux te caractérisent bien…J’espère être dans la seconde catégorie et donc je te souhaite une belle année.

  2. Bifane dit :

    J’aime beaucoup ce joli paragraphe par lequel tu termines tes bons vœux, même si les précédents m’ont bien fait marrer, la petite touche de tendresse finale est bien sympathique.
    Mes meilleurs vœux à toi aussi et longue vie à ta plume énervée !

    • Thomas Fiera dit :

      Un grand merci. C’est bien ce dernier paragraphe que j’aime le mieux. Très bonne année à toi…

  3. Anne dit :

    De beaux voeux, fort à propos. des bonne année !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 000 autres abonnés

Stats du Site

  • 149,910 visites

Une radio interdite aux cons !

écoutez la radio des auteurs

Faites gaffe !

Tous ces textes m'appartiennent, vu que je me suis cassé les choses à les écrire. Alors je tiens à prévenir celui qui serait tenté de les détourner sans citer ses sources ou a des fins personnelles qu'il aura la visite d'Adélaïde Renucci. Voilà. Vous êtes prévenus. Non mais !

Vous perdez rien pour attendre.

Le jour où je vais mettre des baffes à tout ce qui bouge17 août 2037
19.8 années restant(s)

Archives

%d blogueurs aiment cette page :