Votez Thomas Fiera ou Bonnot président ?

4

06/03/2017 par Thomas Fiera

Votez Thomas Fiera.

Il ne vous aura sans doute pas échappé que le petit monde politique français est devenu un tel bordel que l’on pourrait craindre, lors des prochaines présidentielles, que les bureaux de vote ne soient remplacés par des bobinards, les isoloirs par des chambres avec bidet et les assesseurs par des grosses dames accortes qui attendront le chaland, le frifri à l’air et le savon à la main. Au lieu de glisser son bulletin dans l’urne on pourrait glisser son…

Je préfère ne pas y penser.

Conscient de mon devoir citoyen et résolu à ne pas laisser sombrer davantage une République Française que le monde entier nous envie, j’ai finalement décidé – après un long et difficile colloque singulier avec moi-même – de faire don de ma personne à la France (à l’exception de deux ou trois bas morceaux dont la France n’a pas l’usage et qui pourraient bien encore me servir) et de me présenter à l’élection présidentielle.

Grâce au pouvoir de conviction d’Adélaïde Renucci, la question des parrainages ne sera qu’une simple formalité et je peux donc d’ores et déjà m’atteler à mon programme ainsi qu’à la composition de mon futur gouvernement.

Le programme est simple et tient en une seule phrase riche de possibilités et de déclinaisons : mort aux cons et à ceux qui les flattent. Cela sera d’ailleurs le slogan de ma campagne et probablement celui de de mon pfuuutennat. (Le pfuuutennat désigne la durée indéterminée de mon mandat qui durera jusqu’à ce que « pfuuu j’en ai marre » ce qui ouvre une période allant de trois jours à une trentaine d’années).

Afin de faire des économies et d’éviter les dissensions à la tête de l’exécutif, je cumulerai les fonctions de Président et de premier Ministre, sauf le mercredi, journée absurde qui ne sert à rien et que je consacrerai donc à ne rien faire. Le conseil des ministres se tiendra donc à un autre moment, moment qui sera décidé de façon aléatoire par un tirage au sort confié à un poulpe domestique. Ce système aura un double intérêt : contribuer à la sauvegarde des poulpes et maintenir l’attention des ministres en éveil.

Bonnot Président !

Bonnot Président !

En ce qui concerne le gouvernement, il sera extrêmement allégé dans la mesure où le bon sens élémentaire suffit à comprendre que plus on a de ministres plus on a statistiquement de risque de compter des abrutis incompétents à la tête des ministères. Je ne nommerai donc que les membres de ma fine équipe qui ont déjà amplement démontré leur loyauté et leur efficacité.

Je nommerai Adélaïde Renucci, ministre de l’intérieur, car il suffira de punaiser sa photo en quelques endroits stratégiques pour voir baisser de façon spectaculaire le taux de criminalité. Les individus réfractaires à ce traitement auront droit à un entretien privé avec Adélaïde ce qui devrait suffire à les amener à résipiscence ou tout au moins à les conduire jusqu’à la morgue la plus proche.

Les finances et le budget seront bien sûr confiés à Richard Dupont-Laville qui rompu à l’art subtil du siphonage des comptes offshores de la truanderie internationale, saura faire cracher les fraudeurs impénitents ainsi que les grandes entreprises du CAC 40 tout en lâchant la grappe aux pue la sueur qui ont tellement mieux à faire de leurs maigres ressources que de payer des impôts qui serviront à financer des emplois fictifs.

Le ministère de l’Education et celui de la Culture seront fusionnés car ces deux notions ne devraient faire qu’une et l’entité ainsi créée sera prise en charge par la toujours belle et sexy Emmanuelle Tissier, docteur en philosophie, ecowarrior et pétroleuse impénitente qui saura rendre bandante la culture et rendra désirables par tous le savoir et l’apprentissage sous toutes ses formes. Pour faire chier l’industrie pétrochimique et les lobbies céréaliers, je lui confierai également les portefeuilles de l’environnement et de l’agriculture.

Dans la mesure où on ne comprend jamais rien à ce qu’il raconte mais qu’il semble plutôt bien cérébré par ailleurs, Frederic Carpenter héritera du maroquin de la Recherche et assumera également les fonctions de porte-parole du gouvernement.

Le ministère du travail échoira à Bonnot, mon chat hypoactif qui a des tas d’idées pour revivifier les concepts de sieste, de farniente et de foutage-de-rien-vautré-sur-le-canapé.

Le Ministère de la Défense sera naturellement supprimé et remplacé par le Ministère des Bien Dégagés Derrière Les Oreilles qui emploiera les bidasses démobilisés à produire de l’énergie éolienne à l’aide de leurs appendices auditifs surdimensionnés et légèrement rougeauds.

Si j’ai oublié des trucs importants, on improvisera et de toute façon cela n’est pas très grave puisque si les ministères avaient jamais servi à quoi que ce soit, on en aurait un peu entendu parler depuis tout ce temps…

En matière de gestion locale, on organisera régulièrement des élections qui permettront de déterminer les gens à qui il ne faut surtout confier aucune responsabilité – les candidats – puisqu’il est désormais évident que toute personne désireuse de détenir du pouvoir doit en être écartée au plus vite. On tirera donc au sort parmi les non-candidats les citoyens qui exerceront des Pfuuquennat communaux, départementaux ou régionaux.

Pfuuu… J’en ai déjà un peu marre en fait…

Alors je vais poser la présidence ici, là, juste à côté de ma chaise.

Si ça intéresse quelqu’un…

Ah merde ! Bonnot vient de piquer la Présidence et il est allé se planquer sous la commode !

Et toc !

 

Publicités

4 réflexions sur “Votez Thomas Fiera ou Bonnot président ?

  1. CecileL dit :

    …A botté… 😂

  2. Denisss dit :

    C’est bon je sais pour qui voté ! Fiera – Bonnot, ça me semble bien ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 1 999 autres abonnés

Stats du Site

  • 149,481 visites

Une radio interdite aux cons !

écoutez la radio des auteurs

Faites gaffe !

Tous ces textes m'appartiennent, vu que je me suis cassé les choses à les écrire. Alors je tiens à prévenir celui qui serait tenté de les détourner sans citer ses sources ou a des fins personnelles qu'il aura la visite d'Adélaïde Renucci. Voilà. Vous êtes prévenus. Non mais !

Vous perdez rien pour attendre.

Le jour où je vais mettre des baffes à tout ce qui bouge17 août 2037
20 années restant(s)

Archives

%d blogueurs aiment cette page :