Je suis Thomas

315

09/01/2015 par Thomas Fiera

Non je ne suis pas Charlie.

Ni l’Humanité.

Ni le Figaro.

Ni Libé, le Monde, la gazette de Drouot ou la Charente Libre.

Je ne suis pas non plus un juif allemand.

Une femme Syrienne.

Un bébé phoque.

Je suis moi et c’est déjà bien assez compliqué comme ça.

Pas besoin que l’on pense à ma place. Pas besoin de dissoudre mon identité dans un grand fourre-tout tiède et douillet qui me rassure et m’évite d’avoir à me mouiller personnellement.

Je suis indigné, accablé, triste, en colère, furieux, déprimé par le massacre des journalistes de Charlie Hebdo, mais je suis capable de le dire en mon propre nom et sans adopter un slogan imaginé par quelqu’un d’autre.

Je ne veux pas me cacher derrière une pancarte.

Et puis ça serait malhonnête.

o-JE-SUIS-CHARLIE-LOGO-facebook

Je n’aimais pas Charlie Hebdo, son humour scato et sa provocation souvent débile. Mais j’aimais les hommes qui l’avaient créé, ces vieux ados incorrigibles qui n’avaient pas compris que depuis 1968 le monde s’était un tout petit peu compliqué.

De plus, parmi toutes ces bonnes âmes sincèrement affectées par le drame, combien lisaient Charlie ? Combien lisent simplement un journal ? Je veux dire un vrai journal, pas « 20 minutes » ou la soupe standardisée d’Internet…

Combien militent pour un monde meilleur ?

Combien essayent activement d’être autre chose que de simples consommateurs ?

Combien lisent des livres, romans, essais, poésie, pour échapper au décérébrage télévisuel ou informatique ?

Combien ont des convictions, des idées et pas simplement des opinions ?

Ce ne sont pas ces deux putains de crétins endoctrinés qui ont tué Charb, Cabu et les autres, ce sont tous les citoyens qui ont arrêté de penser et d’être acteurs.

Toutes ces couilles molles qui bercés par un écran bleuté ont abdiqué leur liberté pour le droit de consommer.

Ce n’est pas l’islam radical, l’islamisme, la religion ou l’idéologie qui ont tué ces hommes, c’est la bêtise de quelques-uns et l’immense passivité des autres.

Ne répondons pas à cette bêtise par une autre bêtise consistant à diaboliser telle ou telle partie de la population ou en laissant les medias penser à notre place et nous imposer des slogans dictés par une émotion marketing.

La bêtise qui a tué ces douze personnes est haineuse, griffue, pleine de venin et de rage. Elle n’est que la partie apparente d’une immense créature où la religion, l’idéologie, le nationalisme, le racisme, le sexisme, l’homophobie et toutes les formes d’intolérance se combinent pour donner naissance à un monstre qui partout et toujours sème la souffrance et la mort.

La bêtise a tué Cabu et ses compères.

La bêtise tue par la main des bourreaux de l’Etat Islamique.

La bêtise tue en Palestine.

La bêtise tue en Israël.

La bêtise tue en Ukraine, en Chine, au Tibet, …

La bêtise défile contre le mariage pour tous mais je l’ai vue aussi défiler à la gay pride.

La bêtise met Dieu à toutes les sauces pour justifier n’importe quoi,  mais c’est aussi la bêtise qui veut interdire les crèches de Noël au nom de la laïcité.

La bêtise est de droite, de gauche, du centre.

La bêtise est homo, hétéro, bi…

La bêtise est religieuse et athée. Facho et anar. Machiste et féministe.

La bêtise est dans notre putain de miroir, avec son putain de sourire satisfait et ses putains de certitudes.

Il n’y a que trois moment où nous cessons d’être bêtes : quand nous doutons, quand nous écoutons, quand nous aimons.

Alors apprenons à douter, écouter et aimer.

Quant à ceux qui trouveraient ça gnangnan, humaniste, gentillet je les invite cordialement à aller se faire enculer debout, à sec et avec du gravier par un tyrannosaure priapiste atteint d’une chaude pisse.

Et toc !

 

Publicités

315 réflexions sur “Je suis Thomas

  1. DG dit :

    Bonjour, j’avais posté un texte différent mais aussi à contre courant, et aussi critiqué.
    Difficile de ne pas être étiqueté. Pourtant ce que je défend c’est la paix. Pas seulement à Paris, mais dans le monde. Car tout est lié.

    Le voici: https://www.facebook.com/dylangully/posts/10153672155870200

    I am NOT Charlie. Or should i say « not only Charlie ».
    I am a citizen of the world. I value the life of people in Syria, in Afghanistan, in Irak as well as the life of the people in my village.

    Each day over 50 000 humans are being killed.

    From poverty.
    From the weapons we make in our countries to make our economy grow.
    From the weapons we throw at them for our economic growth.

    Each day there is terror.
    Each day humanity is still waiting to be born.

    Our leaders are responsible. We are responsible for giving them power. For buying them stuff. For saying nothing each day 50 000 are killed and suddenly show solidarity for 12 people. They could end this 50 000 deaths per day so easily. But instead they make it grow. And never talk about it. Or in a very hypocrite way. Because we say nothing, and it gives them more power.

    As a citizen of the world, i also claim freedom of press.
    And my main concern is that nearly all french press belongs to Lagardere and Dassault which are selling 6billions of weapons every year all over the world.

    How can the press be free if it belongs to compagnies whose main business is to sell weapons, whose condition for survival is the growth of wars?

    Now, for our freedom and peace, please, please, dont push our governements to set up more fashist laws, grow the police control etc

    For our freedom and peace, to all of us people of the world, please please ask our governements to share the wealth so that nobody needs to harm other people in order to survive and find his peace. The world never had this level of wealth. Each second it is more rich. But the profit is not shared. People still suffer for survival. And sometimes become crazy. Who created this craziness? And who is more crazy: the one to organise the killing of 12 people one day in Paris, or the ones organising the killing of 50 000 people every day in the world?

    How many civilian deaths caused by French weapons, or French army in 2014?
    How many civilian deaths in France yesterday?

    What is fair or not fair?
    Yes, it is time for change. I support anyone working on making the world a world of peace, justice, and wealth for everybody. Please let’s take actions.

    We can buy for peace and ecology.
    We can vote for peace and ecology.
    We can put our money into peace and ecology.
    We can make a living from working towards peace and ecology
    We can raise our voice every day against poverty and wars
    We have choice.

    • Thomas Fiera dit :

      Merci pour votre texte. Et oui, je confirme que certains soi-disant defenseurs de la liberte d’expression sont bien intolerants. Je pense et j’espere qu’ils sont minoritaires.

      • Goff dit :

        Je trouve dommage qu’à notre époque (et je ne remet en rien en cause le bien fondé de votre analyse), il soit obligatoire d’être grossier. Votre dernier paragraphe est désolant.

      • Thomas Fiera dit :

        Oui c’est vrai. Je n’en suis pas tres fier. Un chouia excessif meme pour ce sale gosse de Thomas.

  2. Rachelle dit :

    Bonjour, je suis d’accord avec vous sur plusieurs points mais juste pour dire que le « je suis Charlie » n’est pas un slogan imaginé par quelqu’un … C’est un dessinateur qui a exprimé son sentiment en apprenant le tragique attentat de Charlie Hebdo…. Ce qui importe dans le fait que tout le monde l’utilise c’est lunité entre les gens, une cohésion qui exprime exactement vos sentiments. On fait un par l’unité pour l’unité et notre « propre nom » passe exceptionnellement en second plan… Car aujourd’hui on à besoin d’être tous ensemble peu importe ce qui définit nos différences c’est ce qui nous unit qui prime pour l’intérêt commun.
    Voilà je présentais juste mon avis.

    • Thomas Fiera dit :

      Je suis d’accord. Il nous faut etre ensemble. Je prefere simplement que le peuple soit une somme d’individualite plutot qu’un grand tout uniformisé. Mais je comprends et respecte l’elan genereux que ce mouvement represente pour beaucoup de gens.

      • Nicolas Rautureau dit :

        Je partage a 100% l’avis de Rachelle. « Je suis Charlie » c’est justement l’unite pour condamner une attrocite, pour defendre certaines valeurs qui nous sont cheres. Peu importe nos differences, nous sommes tous Charlie.

        C’est vous qui reduisez les gens a un grand tout uniformise. C’est vous qui sortez de l’union, en criant haut et fort, je ne suis pas Charlie, je suis Thomas. En cette date, le rassemblement est necessaire, dommage que vous souhaitiez etre seul, avec votre propre baniere, avec votre slogan personnel.

        Est-il si complique d’oublier son moi l’espace d’un moment, juste pour communier avec les autres et defendre les memes valeurs?

      • Thomas Fiera dit :

        je refuse d’oublier mon moi (parce qu’oublier son moi c’est justement ce que les tyrannies nous poussent à faire) mais cela ne m’empêche pas de communier avec les autres et d’être solidaire… Et j’irai très humblement marcher avec tous les autres cet après midi… moi… au milieu des autres qui sont tous des « moi » singuliers que je respecte… vive la singularité !!!!

      • Nicolas Rautureau dit :

        Vous ne serez pas au milieu des autres, mais a cote des autres, avec votre propre slogan. Votre moi ne disparait pas dans le slogan  » je suis Charlie », il est symbolise par le « je » mais certainement qu’il n’est pas assez en lumiere pour vous. Vous pourriez aussi choisir « Thomas est Charlie », cela aurait eu le merite de garder une certaine unite.

        Peu importe, votre texte est interessant, je comprend parfaitement votre message, je pense que nous avons le meme, juste une maniere differente de l’exprimer. Nous souhaitons montrer que malgres toutes nos differences nous sommes tous unis sous un meme slogan, vous comprenez que meme sous des slogans differents nous sommes tous unis… Dans tous les cas, condamnons ensemble et avancons vers un monde meilleur.

      • Thomas Fiera dit :

        complètement d’accord…
        je continue et je continuerai à y croire aux lendemains qui chantent même s’ils tardent un peu à venir…

    • gueguen dit :

      la problèmatique du je suis CHARLIE,a noyé les autres victimes,dont la jeune stagiaire de police,dans un oublie collégiale…grand dommage…j’aurais dit »je suis CHARLIE ET TOUTES LES VICTIMES3long mais équitables…mais j’ai approuvé cette élan de solidarité!!!

  3. Julia dit :

    J’aime beaucoup la fin de votre article. Effectivement la bêtise est partout. Et pour moi, elle a tendance à se démultiplier par l’intermédiaire de petit écran. « Du pain et des jeux » comme ils disaient à la décadence de Rome, « ça évitera que le peuple réfléchisse et s’indigne ».
    Le début de votre article me fait penser à celui-là:
    http://reason.com/blog/2015/01/07/je-suis-charlie-no-youre-not-or-else-you

    Effectivement nous ne sommes pas tous Charlie. Effectivement beaucoup n’ont jamais lu un journal, ne saurais pas différencier une caricature de Charb et de Cabu. Mais je ne pense pas que ce soit le plus important. Le plus important, pour moi, c’est qu’une communauté se soulève pour montrer qu’il existe une foule solidaire plus grande que certains sectaires integristes venus foutre la merde. Je suis heureuse de voir des rassemblements partout dans le monde, que ce soit au nom de la liberté d’expression, de la république, d’hommage ou de soutien. Peu importe. Je trouve que ces rassemblements sont beaux car ils sont pacifistes d’abord (je pense surtout à ceux de la nuit de 7 janvier qui ont fleuris spontanéments partout en France et dans le monde. les suivants risques d’etre de plus en plus détournés par les médias et les politiques), rassemble une communauté hétérroclite et montre que ceux qui gueulent le plus fort ne sont pas forcément les plus nombreux.
    Ces rassemblements me font penser aux manifestation de paix décrites par Barjavel dans La Nuit des Temps, où spontanément des milliers de personnes se rassemblent contre la bétise humaine.
    Et cela me donne de l’espoir que tout n’est pas perdu. Parce que même s’il n’y a qu’une minorité pour vraiment ouvrir sa gueule et expliquer pourquoi elle n’est pas contente (dans un sens ou dans l’autre), la majorité a quand même une opinion. Reste juste à esperer que cette opinion ne soit pas forger par le dernier qui a parlé ou celui qui gueule le plus fort…

    • Thomas Fiera dit :

      Esperons…

    • gueguen dit :

      je ne comprendrais jamais,pourquoi,il faut en arriver à des cas extrème,pour réveiller la population…ceci dit,bravo,mais merde,…..on se bouge..on est entourés d’enfumeur!!!!

  4. Pilou dit :

    j adhère à votre commentaire mais hélas je crain qu il ne s’agisse pas de « bêtise » mais bien de « connerie »
    Il y a dans le terme bêtise une connotation enfantine et irresponsable .
    Merci de votre engagement
    Pilou

  5. Christophe dit :

    Bordel, je ne suis pas Thomas, moi ! Je suis Christophe !!!

    • Thomas Fiera dit :

      et vous avez bien raison !!! restez vous même !

      • chan dit :

        Vous n’avez rien compris, c’est un slogan, on ne va pas changer votre nom sur votre carte d’identité si vs laissez « je suis Charlie ». En perdant votre tps à chipoter sur ce détail juste pour avoir vos 5 min de gloire, vous vous éloignez du problème qui est que des êtres humains se sont fait tuer pour des dessins. Vous chipoter avec des phrases des mots du blabla inutiles. Vous ne savez juste pas la fermer et faire 1 minute de silence???? vous êtes un mec complètement inutile et sans intérêt !

      • chan dit :

        Oups désolée, je suis impolie à la fin de mon message….un peu énervée la Chan…. Je n’adhère pas à ce blog où je suis tombée par hasard. Donc je vous laisse… bonne continuation.

  6. Céline dit :

    Je partage l’essentiel de vos propos,Thomas…
    En revanche je considère que l’adhésion au slogan « Je suis Charlie » n’est pas le renoncement des individus à douter,écouter,penser par eux-mêmes mais correspond davantage à un besoin légitime d’afficher une unité,une cohésion face à cette bêtise toujours plus galopante et malheureusement universelle…
    #JesuisCharliesanspourautantrenonceràêtreCéline

  7. Huteau dit :

    Salut, je serai ravi de discuter avec toi en tête à tête. En effet, je voudrai en apprendre plus sur ce que sont tes réflexions sur la façon dont le monde fonctionne selon toi. Je voudrai apprécier où en est ton degré de perception ou de réflexion sur ce soi fait tourner le monde et nos têtes 🙂

    • Thomas Fiera dit :

      avec plaisir… mais j’essaye déjà de comprendre comment je fonctionne moi-même (vu le merdier qui me sert de cervelle) et j’avoue ne pas comprendre grand chose au monde… ma seule conviction est que le moteur de notre rapport au monde devrait être l’émerveillement et non pas la peur et que c’est la peur qui est cause de tous les maux (bêtise, haine, intolérance, etc..)
      Mais je suis toujours partant pour causer et apprendre d’autrui…

      • chan dit :

        T’as pas compris que c’est ironique et qu’il veut juste te voir pour te casser la gueule tellement tu es con?

      • Thomas Fiera dit :

        quel beau défenseur de la liberté d’expression vous faites… juste bon à injurier…

      • Thomas Fiera dit :

        je crois que vous êtes au fond aussi intolérant que les fanatiques qui pourrissent notre monde…

      • Thomas Fiera dit :

        Enfin, Chan, vous devez savoir que les « courageux » dans votre genre, qui insultent les autres, bien planqués derrière un pseudo anonyme, ne sont à mes yeux que des sous-merdes sans intérêt, de vulgaires fachos, lâches et veules comme de stupides animaux de meute. Je vous emmerde Chan, à la vitesse du son…

      • chan dit :

        Oh? Alors comme ça si tu avais mon nom au complet cela changerait qqe chose??? d’un coup comme ça tu penses que tu me connaîtrais???? Tu crois qu’en notant Thomas Fiera cela me dit long sur toi? Pas du tout. Tu crois que si je te donne mon nom et mon num de tél on ira boire un verre? Encore moins. Je t’ai jugé sur un texte, ton texte. Tu me juges sur mon surnom….4 lettres…bin bravo…
        Et tu me juges sur le fait que je t’ai traité de con….je ne suis pas qqn de vulgaire (désolée).., mais ton texte est tellement énervant, tellement tu veux juste dire « je suis Thomas » juste pour dire qqe chose alors que le « je suis Charlie » est juste un mouvement de solidarité !!!! ET C EST TOUT !!!! Ton texte ne sert à rien (le début où tu parles je suis Thomas, le reste je n’ai même pas eu envie le lire en fait) … c’est du blabla inutile. Sauf si tu as peur qu’en te le répetant de trop tu risques un dédoublement de personnalité et de demain te lever avec pour envie de mettre des hauts talons et te maquiller comme les drôles de dames …
        PS: et en te relisant tu es + vulgaire et insultant que moi en fait…
        JE SUIS CHARLIE (et tracasse, je sais que je suis Chantal)
        PS je te piques le  » Je vous emmerde Chan, à la vitesse du son… » , je le ressortirai un mercredi soir…
        Voilà, c’était mon dernier message, autre chose à faire….lessive repassage….tu vois quoi…
        Bonne continuation quand même hein…

      • Thomas Fiera dit :

        Ok. Communication impossible.

      • John V dit :

        Chantal est aigrie,
        Chantal ne comprend pas grand chose à la vie,
        Woot! j’en fais une poésie.
        Oublie ton « Je suis Charlie »,
        Slogan personnifiant la liberté d’expression,
        Il te manque quelques notions …

        Thomas, moi j’ai bien aimé ta plume 🙂

      • Thomas Fiera dit :

        Merci

      • chan dit :

        Bonjour,
        Bravo, vous devez être fier de votre blog où tout le monde s’insulte en fait.
        Il est vrai qu’en lisant votre article on se prend dans votre vulgarité (3X le mot putain ds une phrase à un moment donné). Mais je me suis reprise.
        Vous m’avez insultée car j’écris sous un « pseudo ». Mais en fait je vois que Thomas Fiera n’est pas votre nom? C’est jb ou jp qqe chose….? Peu m’importe.
        Dans une réponse vous mettez « Ce blog est celui de mon personnage, Thomas Fiera, qui s’exprime souvent à l’emporte piece. C’est son style. Je suis pour ma part souvent plus mesuré. Je ne pensais pas que ce modeste petit texte aurait une telle audience (plus de 50.000 lectures) sinon je pense que j’aurais tâché de canaliser un peu ce diable de Thomas… »
        Donc vous nous sortez l’excuse du « c’est pas moi c’est lui ».
        Pour moi « je suis Charlie » est un hashtag, une pensée, un « slogan » résultant malheureusement de cette pénible journée du 07/01/15…et qui ne dissout pas notre identité comme vs le dites.
        Je ne pense pas qu’il était nécessaire de le ramener à soi alors que ce « je suis Charlie » est fait pour nous unir lors d’une manif, discussions, etc……ça ne servait à rien de partir en electron libre à ce moment là juste pour tenter démontrer que vs êtes le seul à avoir un cerveau et une intelligence (j’en ai un aussi, si si !)..
        Je ne suis pas une fanatique, ou une  » sous-merdes sans intérêt »… « ….pourrir le monde ou être lâche et veule » ….(cfr vos insultes)
        Je ne suis pas sans esprit ou sans intelligence ou malhonnête en me cachant derrière une pancarte…ignare (je lis le journal, si si !). .etc.(cfr votre texte je suis Thomas).. en me joignant simplement à « je suis Charlie ».
        Il y aura d’autres moments pour penser à soi….mais là juste penser à cette absurdité qui est d’être assassiné pour un dessin…Et ce ne sont pas des héros (comme j’ai pu lire ds des com mais après je ne les ai plus vus ds votre blog…supprimés?) ce sont des dessinateurs. Les considérer comme des héros c’est accepter de vivre dans la peur. Il n’est pas normal de devoir se cacher comme ils devaient le faire (+gardes du corps).
        Vous parliez de liberté d’expression: donc étant donné que je ne suis pas d’accord avec vous…car même si je ne trouve pas votre texte gnangnan ou humaniste….etc..je le trouve hors sujet …donc je suppose que je peux aller me  » faire enculer debout, à sec et avec du gravier par un tyrannosaure priapiste atteint d’une chaude pisse »……?????
        Mais désolée, pas envie d’y aller.
        Enfin soit, je survivrai à vos insultes…
        En bref Monsieur Thomas Fiera: des millions de personnes se mobilisent dans le « je suis Charlie » (voir la manif d’hier par ex) et ne sont pas pour autant des cons, des ignares, sans cerveau….et lisent des livres et des journaux.
        Note pour plus tard: activer le contrôle parental pour éviter que nos enfants tombent par hasard sur ce genre de blog grossier.

      • Thomas Fiera dit :

        Je ne sais pas ce que je vous ai fait mais manifestement, ma prose vous inspire.
        Tout d’abord je ne me cache pas derrière Thomas et j’assume le moindre de mes mots… Même mes bêtises ou mes erreurs… c’est la moindre des honnêtetés..
        D’autre part, si’l m’arrive d’utiliser l’insulte, c’est de façon rhétorique, envers un comportement, une posture mais rarement envers une personne ce qui, je vous le rappelle n’est pas votre cas, puisque vous m’avez personnellement insulté.
        D’autre part, oui je suis grossier car le monde est grossier, brutal, vulgaire et que les mots ne me font pas peur. Comme disait l’autre, je vous laisse la Chose, laissez moi le Mot…
        Peut-être, si d’aventure vous vouliez réellement comprendre mon propos, pourriez vous lire mon post suivant (« Je suis fatigué ») qui tente d’expliciter ce que j’avais sans doute maladroitement exprimé.
        Si vous ne le lisez pas, je m’en remettrai…
        Enfin, je trouve que vous avez bien raison de soustraire vos enfants à l’influence délétère de Thomas Fiera… Ils pourraient devenir de dangereux anarchistes, athée et libertins…
        Je vous souhaite une bonne journée chère madame et je suis très sincèrement désolé d’avoir provoqué votre courroux… et de vous avoir froissée avec mes propos impertinents…
        Mais si vous continuez à me harceler ainsi, je vais finir par penser que vous ressentez à mon égard ou plutôt à l’égard de Thomas une trouble attirance…
        Je plaisante bien sûr !
        Bonjour chez vous !

      • gueguen dit :

        désolé,je débarque…vous vous etes bien fait connaitre,avant cette évenement,sur de sitems aussi chaud et interessant..c’est juste une question..parceque ce serais con,et déplacé,que JE SUIS CHARLIE,devienne,une mode,vous en convenez??!!!!!

      • Thomas Fiera dit :

        Oui. J’espere que l’elan du coeur l’emportera sur l’effet mode.

    • M. dit :

      Oui là est le véritable problème !

  8. devinez dit :

    Moi je suis Charlie !…. Mais je suis aussi Thomas! Est ce qu’on peut être Charlie Thomas? Peut être ne suis je qu’un gros con, un beauf?…. Comme la plupart d’entre nous!.. Je ne peux pas vous en dire plus.. je vais regarder les infos sur BFM TV pour me faire une opinion!

    • Thomas Fiera dit :

      nous sommes nous-même et tous les autres (y compris le gros beauf un peu con certains jours)… il faut juste avoir envie de se rencontrer les uns les autres…

  9. fab dit :

    T’es pas Thomas ….. T un abruti !!!! …. Si un peuple qui s’unit derrière un symbole est un mouton , alors pour la 1ere fois j’en suis fière . et surtout Thomas n’oublie pas que si aujourd’hui t’es vivant et libre c’est sûrement grâce a TES MOUTONS de parents , grand parents , arrière grand parents et les générations précédente de tes ancêtre qui au cours de l’histoire de notre pays ce sont eux aussi unis derrière un symbole X ou Y comme on le fait aujourd’hui en ÉTANT TOUS CHARLIE HEBDO ……. Bref t’es ni Charlie ni Thomas ….. T es juste un con .

    • Thomas Fiera dit :

      On se connait ? Pourquoi ce tutoiement ?
      Je ne conteste pas l’utilité de s’unir derrière un symbole… je refuse simplement de me fondre dans un « grand tout »…
      Je suis un fils du peuple et pour le peuple est la sommes des individus qui le composent et non pas une masse indéterminée..
      Alors je suis sans doute un con à mes heures et sans doute très souvent… Mais à lire ce commentaire je me dis que je ne suis pas le seul…

      • fab dit :

         » je refuse simplement de me fondre dans un « grand tout »… » ….. C est pourtant ce que tu fais en détournant l’ image « je suis Charlie » !!!!
        Tu te fond dans la masse de tout ceux qui sont indifférents a ce qui il vient de ce passer !!! Et si tu passe un peu de temps a te balader sur les réseaux sociaux , tu verra que le détournement de cette image et surtout fait par des gens basé a l étranger , qui soutiennent le choix des terroristes au nom de l interdiction a la caricature du profete . tu aurais fait un texte pour donner ton avis c’est une chose , mais détourner cette image est non seulement irrespectueux , mais en plus grave vue le contexte avec les pro-terrotiste ….. Bref par une impulsion égocentrique … Tu souille les idées et les principes du peuple français …. Alors ne vient pas dire que t’es le fils du peuple …. T es juste le fils de ton propre individualisme .

      • Thomas Fiera dit :

        Si vous le dites…

    • Tom Vivar dit :

      Fab ! Avec beaucoup de respect, je trouve mais ce n’est que mon avis, que cette échange va à l’encontre de tous les symboles de « je suis charlie » donc les 2 maîtres mots sont 1 la liberté d’expression: et si je ne m’abuse le faite de terminer par « Bref t’es ni Charlie ni Thomas ….. T es juste un con . » ça ne colle pas ! et 2 ne faisons pas d’amalgame: je m’explique, il « détourne » de ton avis l’image de « je suis charlie » comme les pro-abrutis… tu mets tout le monde dans le même panier! Je suis en colère aujourd’hui contre l’atteinte à notre liberté dans notre pays mais n’illustres-tu pas un premier pas vers l’intolérance ? Tu as le droit de ne pas être d’accord mais tu n’as pas le droit d’utiliser certains mots juste parsec vous n’êtes pas du même avis !!

    • vitavi dit :

      Bonjour

      JE SUIS CHARLIE

      Parce que JE suis LIBRE , ÉGAL et FRATERNEL

      Des fois les grands tout évitent les tout petits rien

      Je pense qu’ il vaut mieux être un mouton qu’ une brebie égarée

      Au revoir

      JE SUIS CHARLIE et bien content de ne pas être Thomas

      • Thomas Fiera dit :

        Pourquoi une brebis égarée ? Ne pensez-vous pas que la défense de liberté d’expression devrait commencer par le fait de lire ce que les écrivent réellement au lieu de suréagir ? En quoi cela vous dérange-t-il que j’exprime une nuance ? Curieux…

      • vitavi dit :

        Bonjour

        JE SUIS CHARLIE

        Parce que JE suis LIBRE , ÉGAL et FRATERNEL

        Des fois les grands tout évitent les tout petits rien

        Je pense qu’ il vaut mieux être un mouton qu’ une brebie égarée

        Au revoir

        JE SUIS CHARLIE et bien content de ne pas être Thomas

        La brebis égarée car je rejoins les propos de fab et que je trouvais que l image collait bien à celle du troupeau de mouton, egaree car elle ne fait pas partie d un troupeau

        J ai lu votre article en entier ainsi que tous les commentaires avant de m exprimer .

        Vous évoquez quelle nuance, celle entre Thomas et Charlie ?

        Ps J ai beaucoup aimé le passage sur la.bêtise peut être parce qu’ elle était hors sujet, ou en tout cas pas en rapport avec le titre de votre article .

        Par contre si peux me permettre, à votre place j aurai utilisé le mot crayon plutôt que le tyranosaure , plus approprié à la situation ça m aurait sûrement fait sourire

      • Thomas Fiera dit :

        je vais essayer de vous répondre concernant la nuance… Voilà, quand j’ai appris ce qui s’était passé, j’ai été – et je suis encore – bouleversé comme tout le monde je crois. Ces morts, cette violence, je me suis senti comme anesthésié, groggy… J’ai aussi été très touché par la réponse des français de toutes origines et de toutes confessions… Comment ne pas être touché par tout cela ? Mais la nuance, c’est que je ne peux pas et ne souhaite pas marcher derrière un étendard (je parle du « je suis Charlie ») aussi sympathique soit-il… Pour des tas de raisons que je n’exposerai pas ici, je suis un franc-tireur, sans doute un solitaire et que si je peux marcher aux côtés de mes frères, je ne peux pas marcher derrière un drapeau… D’autre part, je voulais aussi nous mettre en garde contre l’excès de bonne conscience : nous sommes les gentils et « ils » sont les méchants. Je voulais insister sur le fait que nous tous, citoyens, avons cessé bien souvent de nous intéresser à la chose publique (la Res publica) et que la dégradation de notre société, nous en sommes aussi en partie responsables… Voilà ce que je voulais dire… Sans doute l’ai-je mal exprimé… Mais quand je vois la violence, la stupidité, la vulgarité de certains commentaires, je me dis que j’ai raison d’être inquiet et qu’il est urgent de rétablir l’enseignement des humanités… Pour moi, un fasciste, qu’il soit de gauche ou de droite, religieux ou athée est toujours un fasciste, c’est à dire quelqu’un qui ne conçoit le débat politique que comme l’éradication de l’ennemi… Voilà… Je ne sais pas si mon propos est plus clair ainsi… Je l’espère…

      • vitavi dit :

        J ai très bien compris votre message et ne doute pas de votre compassion envers les victimes.
        Comme vous j ai été très attristé, mais à l inverse j ai trouvé le symbole de je suis Charlie très fort , un peu comme le porte drapeau de nos valeurs . Je n y ai vu aucun marketing
        voilà pourquoi je suis gêné
        Je ne vois pas de nuance , un peu comme dit fab c est noir ou blanc ca ne peut pas être gris
        llloin de moi l idée que vous êtes un con, je trouve juste maladroit de modifier je suis Charlie

      • Thomas Fiera dit :

        Je ne vois qye des nuances partout
        Du gris
        Je n’aime pas le manicheisme et la violence d’un choix entre le noir et le blanc
        Et oui je suis sans doute maladroit et deprimé par toute cette violence.
        Bonsoir.

      • Roxane dit :

        Bonjour, n’y voyez rien de méchant, mais votre commentaire m’a juste rappelé ça : https://www.youtube.com/watch?v=3NnQoeLsPrM

      • Thomas Fiera dit :

        waouh… bien longtemps que je n’avais pas écouté cette chanson…

        merci de cette réminiscence

  10. Jáime tout le article « JE SUIS THOMAS », et je prefere ce quíl dit: ..Je prefere simplement que le peuple soit une somme de individualites plutot qu´un grand tout uniformise,cèst a dire que chacun doit començer a pense.

  11. Syl dit :

    Je plussoie tes propos Thomas, ça fait quelques jours que je me sens assez mal à l’aise devant tout ces slogans. J’ai l’impression que les gens ce sont précipités sur ce drame peu importe leur valeurs. J’espère que je me trompe et je ne veux pas faire de procès d’intention. Je comprend que les gens qui ont grandit avec CH (mes parents en font partit donc je comprend leur peine) et les autres aient besoins de se sentir unis derrière un slogan mais moi, je ne veux pas renoncer à être moi même si je me sent triste.

    Moi jsuis pour la paix, je l’ai toujours été et je le serai toujours. J’ai toujours défendu la liberté et la paix en mon propre nom, je n’ai pas besoin de le faire au nom de quelqu’un d’autre.

    J’espère vraiment qu’un jour l’humanité évoluera et qu’on arrêtera de se taper dessus, ça changerai ! Même si comme tu dis, les lendemains qui chantent mettent du temps à arriver.

    PS : pour tes propos sur la laïcité je suis assez dac, on a le droit de croire en ce qu’on veux, interdire les religions est stupide puisque la moitié (voir+ je suis nulle en stat) de la planète basent leur principes moraux sur les religions, mieux vaux écouter et échanger plutôt qu’interdire.

  12. Tom Vivar dit :

    Hello ! Thomas, c’est un message de Thomas !

    Je suis en accord avec ton texte qui reflète mon ressenti, simplement j’ai un avis différent sur les manifestations, je les vois plutôt comme un ensemble de 1 qui font un tout ! Certes une majorité ou du moins un certain nombre suit le mouvement mais d’autres viennent avec leur personnalité, leurs convictions ! je ne suis pas dans la rue, et je n’ai pas de « je suis charlie » pour photo de profil, j’ai opté pour un symbole de paix ! parceque je ne suis pas charlie et que je ne suis pas non plus de ceux qui diraient « ils l’ont quand mm un peu cherché » non plus ! je suis celui qui est outré par la répétition du « pour la liberté d’expression » je prône plutôt la colère contre l’atteinte à notre LIBERTÉ tout court ! En tout cas, et pour conclure, je regrette la disparition des tyrannosaures mais n’oublions pas qu’ils nous restes quelques éléphants si besoin est !

  13. J.Y dit :

    Salut Thomas, tout à fait d’accord avec vous, je n’en rajouterai pas. Cependant j’interviens, pour exprimer mon étonnement quand à l’approche de Fab, que je trouve kalashnikoviène. De là a ce qu’il/elle décrète la peine de mort pour ceux qui n’adhère pas à ce mouvement……..

  14. stephanie lagut dit :

    ouf merci pour cet article ,

  15. RUHL Stéphane dit :

    Merci pour votre article, Thomas. Il convient que le juste parlé n’est plus de mise dans un certain monde et certains milieux pensants. Parfois la vérité est tellement criarde qu’il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir. Alors de tels phénomènes arrivent avec regrets. J’adhère et apprécie ce que vous avez écrit, j’aurais pu (en toute modestie et humilité) et apprécié de transcrire par écrit ce que vous avez fait.

  16. landau dit :

    Ca va bien deux minutes, cette affirmation prétentieuse de sa propre supériorité se réclamant d’un pseudo intellectualisme inexistant…
    De juger de manière suffisante les « bonnes âmes » qui ne feraient qu’ingurgiter une soupe standardisée!

    On peut ne pas lire CH toutes les semaines et être révoltés par la barbarie.
    On peut ne pas être d’extrême gauche et se reconnaître dans une certaine idée de la libre-pensée.
    On peut ne pas cautionner certains actes sans être aveuglés par une quelconque bien-pensance
    Et cela n’a rien à voir avec la société de consommation .
    Et je passe sur le pire à mes yeux dans votre article « Ce n’est pas l’islam radical, l’islamisme, la religion ou l’idéologie qui ont tué ces hommes, c’est la bêtise de quelques-uns et l’immense passivité des autres. »

    Pardon? Ce n’est pas l’islam radical qui tue? En Turquie, en Irak, au Nigeria?

    Obligé de réagir à cette prose, pleine de raccourcis et de suffisance

    • Thomas Fiera dit :

      Je suis tout disposé à reconnaître les faiblesses d’un texte écrit rapidement sous le coup de l’émotion… Mais si mon écriture a été rapide et sans doute faillible, votre lecture ne l’est pas moins… Ce que j’essaye de dire c’est qu’au delà de l’islam radical, c’est une certaine forme de pensée et d’intolérance qui tue : ici c’est l’islamisme, là l’homophobie, etc… Vous devriez essayer de relire au lieu de seulement réagir…

  17. Àngela dit :

    Ton article est vivant. Merci, merci pour ton article.

    • Thomas Fiera dit :

      merci pour cette gentille phrase…
      je suis un peu déprimé par la violence et l’hostilité de certains commentaires émanant de gens supposés être des défenseurs de la liberté d’expression…

      • vitavi dit :

        Le Tyranosaure aussi est hostile puisqu’il a préféré les graviers à la vaseline 😉

      • Àngela dit :

        Oui… voici telle paradoxe, et voici la tristesse d’ou elle vient aussi…

  18. fafa dit :

    Je me sens très moi-même et cela ne m’empêche pas de me sentir très Charlie, bien au contraire.
    J’ai été personnellement très touché quand j’ai appris cet horrible nouvelle, et j’ai été choqué bien avant de voir la réaction de tout ces gens.
    Quand j’ai vu l’image « Je suis CHARLIE », je me suis simplement dit « c’est exactement ce que je ressens ». Parce que je ne veux pas avoir peur de dire mes convictions, de dire ce que je pense, et d’être ce que je suis. Je ne veux pas avoir peur, tout court. « Je préfère mourir debout que vivre à genoux ». C’est ce que je ressens. Et il me semble très approprié de se sentir Charlie lorsque l’on pense cela.
    Je ne peux pas sortir avec une pancarte disant « je ne suis pas Charlie, mais je suis moi », parce que je n’ai pas la prétention de croire que je ferai seul la différence. Je n’ai pas la prétention de croire que dans une telle circonstance quelqu’un en a quelque chose à foutre de ce que je fais de ma vie. Quel message croyez vous que nous ferions passer si nous avions chacun une pancarte avec notre prénom ? Ce ne serait pas un message d’unité, cela voudrait dire que nous ne voulons pas être mis dans le même « sac », que nous n’avons pas compris (ou que nous ne le voulons pas) qu’il n’est pas question de couleur, de religion, et d’individualisme. Nous devons être unis pour nous faire entendre. (vous pouvez toujours essayer de défiler seul, je pense que peu de monde s’en rendra compte…)
    Si vous pensez être noyé dans un tout en disant « je suis Charlie », je pense que vous n’avez pas compris ce que cela signifie. Vous n’avez pas compris que nous sommes tous celui que nous sommes, nous ne nous « cachons » pas derrière une pancarte, mais si Charlie représente la liberté, nous sommes tous Charlie, parce que nous voulons tous être libre. Où bien n’est-ce pas ce que vous voulez d’être libre et de ne pas vivre dans la terreur ? Je suis Charlie parce que je suis touché (et même blessé) par ce qui est arrivé. Et cela ne m’empêche pas d’avoir mes propres convictions, bien au contraire.
    Non, en vrai, je ne m’appelle pas Charlie, je ne suis pas flic, et je ne suis pas non plus juif, et pourtant… Cela ne fais aucune différence. Je me sens concerné par cette attaque, je me sens moi même attaqué, et je peux donc dire que je suis du tout le sujet…)
    Je vous écoute, mais je ne vous comprends pas, et à vrai dire, je crois que vous n’essayez pas de comprendre que c’est un message d’unité, et pas un déguisement de mouton.

    • fafa dit :

      Correction de mon dernier paragraphe :

      Non, en vrai, je ne m’appelle pas Charlie, je ne suis pas flic, et je ne suis pas non plus juif, et pourtant… Cela ne fais aucune différence. Je me sens concerné par cette attaque, je me sens moi même attaqué, et je peux donc dire que je suis Charlie, ou juif, ou flic (ou même un bébé phoque, mais la je crois que vous n’êtes pas, mais alors pas du tout le sujet…)
      Je vous écoute, mais je ne vous comprends pas, et à vrai dire, je crois que vous n’essayez pas de comprendre que c’est un message d’unité, et pas un déguisement de mouton.

      • Thomas Fiera dit :

        pourquoi ne pas admettre que je puisse être aussi ému, bouleversé que vous mais que je souhaite l’exprimer autrement…
        L’empathie ne signifie pas forcément la fusion avec l’être souffrant… Parlez en à un médecin par exemple…
        Encore une fois, je suis tout disposé à admettre des maladresses sérieuses dans ce texte écrit vite et sous le coup de l’émotion…
        Mais je vous trouve bien intolérant pour un défenseur de la tolérance…
        Les bonnes gens n’aiment pas que
        l’on suive une autre route qu’eux…

        Cher vieux Brassens…

      • fafa dit :

        Puis-je savoir ce que j’ai dit d’ « intolérant » ?

      • Thomas Fiera dit :

        tout
        vous refusez que je sois différent, cela vous irrite
        c’est cela qui vous rend intolérant

      • fafa dit :

        J’ai dit que je ne vous comprenais pas, et que je n’étais pas d’accord avec vous.
        J’ose espérer avoir le droit de ne pas être d’accord…
        Je ne vous ai rien dicté, je ne vous ai pas dit quoi faire. J’ai simplement dit que je n’étais pas d’accord.
        Vous me paraissez bien intolérant, de me trouver intolérant parce que je donne mon avis.

      • Thomas Fiera dit :

        Excusez ma reponse un peu vive. Mais vous etes effectivement irrité par ma difference. C’est en tout cas ce que vous montrez.
        Depuis ce matin je recois des insultes, voire des menaces parce que j’ai le mauvais gout de choisir un autre chemin. Comprenez que je sois un peu « sensible ».
        Cela etant, je ne voulais pas vous froisser. Desolé.
        Il est toujours un peu douloureux de ne pas arriver à se faire comprendre. Tout est si clair dans la tete et si confus sur le papier…

      • fafa dit :

        J’accepte vos excuses mais laissez-moi éclaircir un point :
        Je suis irrité non pas parce que vous n’êtes pas d’accord (ou différent), mais parce que vous n’avez pas semblé accepter que je ne sois pas d’accord non plus.
        Je suis irrité parce que j’ai écrit ce premier message pour vous expliquer que les gens ne disent pas « je suis Charlie » pour se cacher mais pour se montrer unis et que je pensais qu’il vous ferait réfléchir, au lieu de ça, j’ai eu l’impression que vous vouliez me forcer à être d’accord avec vous.
        Je suis irrité parce que vous avez insinué que je n’admettais pas que vous étiez bouleversé par ce qui était arrivé (je n’ai absolument pas parlé de cela).
        Je comprends que vous soyez sur les nerfs si vous vous êtes fait insulté, et je ne pense pas que votre texte mérite que vous le soyez. Vous être peut-être un peu susceptible car le mien était destiné à vous faire douter et réfléchir (comme vous en parlez si bien) et n’était en rien une attaque.
        « Tout est si clair dans la tete et si confus sur le papier… »
        Je suis d’accord sur ce point là.

      • Thomas Fiera dit :

        Mais vous ? Acceptez vous de douter ? Bonne soiree.

      • fafa dit :

        Je l’accepte.

      • Thomas Fiera dit :

        Alors nous sommes deux. Bonne soiree.

    • Thomas Fiera dit :

      je ne traite personne de mouton… mais pourquoi cela dérange-t-il tant de gens que je veuille fonctionner autrement ?
      J’ai vraiment du très mal m’exprimer pour être parfois si mal compris….
      Sans doute…

      • fafa dit :

        « Pas besoin que l’on pense à ma place. Pas besoin de dissoudre mon identité dans un grand fourre-tout tiède et douillet qui me rassure et m’évite d’avoir à me mouiller personnellement. »

        Je pense qu’en disant ça, vous prouvez que vous n’avez pas compris que dire « je suis Charlie » ne veut pas dire que l’on vous empêche de penser ce que vous pensez.

        Et justement, cela dérange que vous vouliez fonctionner autrement parce que dans une telle situation, nous devons être unis contre le crime, la peur et les atteintes à la liberté. (Ça n’est pas le moment pour faire des caprices du genre « moi j’aime pas ce slogan, et toc »). Et si tout le monde fonctionne différemment, c’est mal parti pour l’unité…

      • Thomas Fiera dit :

        j’ai passé l’âge de faire des caprices…
        si nous ne sommes pas d’accord ayez néanmoins la bonté de considérer que mes convictions sont le fruit d’une réflexion et pas un « caprice »…
        vous croyez être seul à penser ?
        de plus, je sis pour l’unité et j’ai passé ma vie à me battre pour des causes collectives mais toujours en défendant mon individualité… cela n’est pas incompatible

      • Thomas Fiera dit :

        l’unité n’est pas la fusion… la fusion c’est la confusion

  19. Charlie est partout
    je partage sa colère, sa tristesse
    il parle beaucoup Charlie, je l’écoute
    mais comment peut-il à la fois parler de liberté, de tolérance et en même temps tenir autant de propos remplis de haine et d’intolérance sur les réseaux sociaux ?
    y aurait-il plusieurs Charlie ?
    merci Thomas d’avoir le courage de t’exprimer
    je suis Dominique

  20. claire dit :

    Quelle belle manière de considérer les autres en parlant d eux comme des couilles molles…
    En quoi est tu plus actif que les autres?
    Parce que l idée d écrire un texte à pseudo contre courant fait de toi un être plus intelligent et évolué?
    Bravo dans ce cas vive Thomas!

    • Thomas Fiera dit :

      je fais partie des couilles molles que je critique…
      les citoyens que nous sommes ont largement démissionné

      j’ai marché avec mes frères et compatriotes aujourd’hui et j’espère du fond du coeur que ce sursaut sera durable…

      Mais quand je vois la violence de certains commentaires, leur intolérance et la difficulté qu’ils expriment à accepter la différence, je suis inquiet…

  21. J dit :

    Vous écrivez un article qui a le mérite de montrer sans trop d’artifices votre pensée, et même si je ne suis pas d’accord avec tout ce que vous dites, je le comprend. Je trouve cependant dommage de finir sur une note aussi hostile. Pourquoi agresser ainsi les gens qui pourraient avoir un avis différent du votre ? Cela vous décrédibilise à mes yeux alors que vous semblez capable d’entretenir une discussion tout à fait intéressante sur les évènements de ces derniers jours. Est-ce par soucis d’originalité ? De provocation ? Ou pour essayer de montrer qu’un avis différent du votre ne mérite pas mieux que cette violence reptilienne ?

    Pour en revenir à vos propos les plus intéressants, je les partage dans un sens à la vue, aujourd’hui lors de la marche à Marseille, d’une frange de la population (généralement la plus jeune) qui n’a pas forcément saisit l’importance de ce qu’il vient de se passer pour le monde et qui scande « Je suis Charlie » avec la même gravité qu’on le ferait d’un slogan pour une marque de sodas. Si je suis effaré de voir ces jeunes esprits que l’on éduque pas au difficile monde qui les entoure, je suis cependant satisfait de voir un si grand nombre réunit pour exprimer d’une même voix une idée. Si « Je suis Charlie » n’est pas forcément le plus juste des chants de guerre, il est celui qui est sortit du lot et restera dans les mémoires. Cela n’empêche pas les gens, on le voit dans les rues et sur internet, de détourner à leur compte (comme vous le faites ici) pour exprimer une opinion différente.
    La bêtise n’est pas pour autant la responsable des pires maux qui accablent notre monde. L’ignorance peut être, par contre. Il n’y a pas de remède à la bêtise, il y en a un à l’ignorance. Quand je parle d’ignorance, je la vois multiple. Une ignorance religieuse, celle de ces terroristes qui détournent leur livre saint, les croyances de leur peuple, pour excuser les pires actes. Également l’ignorance du monde occidental, qui ne sait plus comment faire face à des menaces de plus en plus insidieuses. Enfin l’ignorance du peuple, qui peine encore, dans un monde hyper-connecté, à voir ce qu’il se passe ailleurs.
    On accusera les médias de relater trop ou pas assez, pour s’excuser de ne pas réagir à l’heure. On les accusera des amalgames, des manipulations. On les accusera alors que les slogans émotionnels comme « Je suis Charlie » sont sortis de l’imagination d’un anonyme ayant utilisé un réseau social, tout bêtement. On pensera que l’internet est arrangé par des journalistes, alors que, comme vous sur votre blog, Thomas, ce n’est parfois que la parole d’un citoyen du monde, qui souhaite s’exprimer sur un sujet qui lui tient à cœur.

    Je ne vous accuse donc pas de bêtise, mais bien d’ignorance, et peut être aussi de raccourcis faciles dans un monde qui est bien plus complexe que vous n’essayez de le montrer. Les amalgames vous en êtes aussi la victime, tout comme quelque part l’instigateur. Les maux sont multiples et la bêtise humaine n’explique pas tout. Vous êtes, effectivement, libre de penser par vous même, vous Thomas, et non la masse de Charlie, mais essayez également de prendre un certain recul, comme ces Charlie devraient le faire aussi, pour regarder la situation qui nous entoure avec d’avantage de recul. Vous n’êtes pas que Thomas, vous êtes aussi une multitude d’autres choses, et vous en serez une nouvelle après avoir terminé de lire ceci, que vous l’appréciez ou non.

    Cordialement,
    J.

    • Thomas Fiera dit :

      Merci pour ces reflexions que je trouve bien pertinentes.
      Ce blog est celui de mon personnage, Thomas Fiera, qui s’exprime souvent à l’emporte piece. C’est son style. Je suis pour ma part souvent plus mesuré.
      Je ne pensais pas que ce modeste petit texte aurait une telle audience (plus de 50.000 lectures) sinon je pense que j’aurais tâché de canaliser un peu ce diable de Thomas…

      • J dit :

        Si un personnage comme le votre est un exercice de style intéressant pour un auteur, il en devient autre chose lorsque l’on parle d’un sujet de société comme celui-ci. Votre article est-il fiction, légèrement stylisé ou véritable pensée de l’homme derrière le personnage ? On s’en gratte la tête ! A trop vouloir faire dans le style on perd parfois l’essence de son message. Avec une telle audience, peut être devriez-vous compléter votre billet avec une entête explicative, voire un post-scriptum de réflexion.

      • Thomas Fiera dit :

        Vous avez raison et j’y pense.

  22. Florent Lattuga dit :

    et voilà… Encore quelqu’un qui ne peut pas s’arrêter de faire la guerre plus de 30 secondes… Je ne cherche vraiment pas à vous agresser, mais je suis profondément triste de voir que des gens comme vous, qui semblez intelligent et éduqué, ne se rende pas compte du mépris pour les autres, et du narcissisme contenu dans vos propos. Vous n’êtes de loin pas le seul à réagir comme cela, et je ne peux m’empêcher de me demander quel intérêt vous trouvez dans tout ça… A part bien sûr de montrer a tout le monde comme vous êtes plus intelligent que les autres, et à quel point vous êtes moins manipulable que nous les moutons… Tant pis si je suis manipulé, moi ça m’a fait du bien tout ce ramdam, pour le temps que ça aura duré.. Cordialement

  23. mine dit :

    je suis charlie car je reconnais le droit a tout être humain de pisser sur la torah, les évangile, le coran ou n’importe quel bouquin de bondieuserie sans que ce soit un crime.
    Peu importe la violence des mots ou des images, si vous, gens de foi, vous vous sentez offensez par ce genre de propos, et ressentez le besoin de punir, alors vous n’êtes que la face d’une même pièce.

  24. fab dit :

     » Je ne pensais pas que ce modeste petit texte aurait une telle audience  »

    le fait que certaines personnes choqués l’ai relayé sur Facebook a dut surement y contribuer .

    Je finirais (maintenant que la colère est retomber 😉 … ) …. par tourner mes propos différemment .

    En temps que lecteur de C.H depuis mon adolescence ( devenu occasionnel avec l’ âge) , et étant sérieusement lassé du politiquement correct permanent dans les journaux , la télé , dans le médiatique etc etc , a la seconde ou j’ai entendu ce qu’il s’était passé … j’ai eu pour la 1ere fois ( a 38 ans ) un émois intérieur pour ces hommes et femmes public et ce qu’ils représentés !!
    Surtout quand on pense a des hommes comme Cabu.
    J’ai eu pour la 1ere fois un haut le cœur suivie de tristesse pour des personnages public et médiatique .

    Vous comprendrai donc ma facilité a m’être emporté sur votre texte !!

    La 1ere réflexion que j’ai fais a ma femme a était  » Là …. ils ont touché a un symbole » !!

    Et c’est justement la qu’est le problème de votre texte !! …vous ne touché pas au symbole « Charlie hebdo  » … mais au symbole  » je suis libre » !!

    Car ce panneau noir c’est ce qu’il représente ….. sous couvert du nom du journal servant de tête de proue vue la situation …. le message qu’il donne n’est pas je suis pro-CH …mais je suis pour la liberté ( expression / choix / religions etc etc )
    Sous entendu  » tu veux tuer ma liberté , faudra me passer dessus »

    Et dire « je ne suis pas charlie » …. c’est dire je suis contre la vrai liberté dans ce pays !!

    comme je l’ai dit précédemment vis a vis des réseaux sociaux ( je sais pas si vous été allez voir … ) c’est surtout des anti-liberté qui utilise cette formule …ainsi que tous les gens qui ne réfléchisse pas avant de parler et qui n’ont pas compris le but de ces 3 mots .

    Je sais pas si vous faites partie d’une des 2 catégorie ….. ou si c’est simplement pour le plaisir d’énerver les autres , mais sur ce coup la je pense que vous êtes indéfendable .

    Et les moutons comme vous le pensé , sont juste des gens qui ont compris (eux ) le sens caché de ces 3 mots .
    Je suis heureux que 80% des Français + toutes les personnes dans le monde l’ai compris aisément .

    Je m’étonne juste que des gens comme vous qui n’arrive pas malgré leur âge et leurs expérience a lire entre les lignes ; puisse se permettre de tenir de tels discours et s’enliser dans leurs propos.

    Ajouté a cela , « je suis thomas » , et un signe de nombrilisme et d’égoïsme .

    Notre histoire et remplie de brave qui ce sont battue a l’ombre d’un symbole …et hélas de lâche qui ce sont cachés en disant c’est pas mon combat !

    Je vous rassure je ne suis pas pour la pensé unique ….. pour cela je vous renvoi a une phrase de Gustave Parking : Tout le monde est d’accord pour critiquer la pensée unique 🙂

    On peut rire de tout !!! ( avec tout le monde )
    On peut Parler de tout !! ( avec tout le monde )
    Ont peut tout critiquer !! ( mais y’a des moments ou il faut savoir ce retenir par respect )

    Sans rancune , bonne soirée

    • fab dit :

      je voulais juste ajouté …. que cette colère est tombé sur vous ( désolé ) , car un blogg comme celui la est une tribune ouverte contrairement aux réseaux sociaux , ou les messages disparaissent noyés sous les autres très rapidement .

      De plus vous ne faites pas de censure , et prenez le temps d’y répondre , ce qui est tout a votre honneur ; pour cela je vous en remercie .

    • J.Y dit :

      « Y’a des moments ou il faut savoir se retenir par respect » Très juste et très pertinent. Je cogite depuis quelques jours : jusqu’où peut aller la liberté d’expression? Votre réaction (et bien d’autres aussi) est a l’opposé de votre pensée. Quand aux moutons, les urnes nous donnerons la réponse…… »je suis contre cette violence » est à mes yeux plus appropriée. ce « je suis Charlie » ne veut rien dire pour moi et les symboles (?) sont vite rangés au fond d’un tiroir. CF: 1998 Blacks-Blancs-Beurs à suivre le vote de 2002.

    • Thomas Fiera dit :

      Ok. Je comprends mieux ce que vous vouliez dire mais vous n’avez pas compris ce que je voulais dire. Dommage.

      • J.Y dit :

        Thomas lisez le texte de Fab au dessus de votre réponse et peut-être que ma réaction prendra un sens. Question de chronologie…..je me suis permis de « squatter » et je réagissait au propos de ce Fab. Je comprend parfaitement le sens de votre intervention (du moins je le suppose…) et comme je vous l’ai signifié par avant, je n’ai rien à ajouter. Merci.

      • Thomas Fiera dit :

        Merci à vous.

    • Jean-Baptiste dit :

      Fab, vous considérez que Charlie Hebdo est un symbole et il semble que ce point de vue ne soit pas partagé par les propres auteurs de Charle Hebdo,ou tout du moins par l’un d’entre eux: http://t.co/EWYd2fvg42.qui affirme que justement ils ont toujours voulu lutter contre le symbolisme.

  25. XidulB dit :

    Je n’aimais pas Charlie Hebdo, son humour scato et sa provocation souvent débile. Mais j’aimais les hommes qui l’avaient créé, ces vieux ados incorrigibles qui n’avaient pas compris que depuis 1968 le monde s’était un tout petit peu compliqué.

    Je suis d accord, d’ ailleur l auteur nous explique en quoi ils avaient pas comprisque le monde s etait, depuis 68, un tout petit peu complique… ah non pas du tout.
    Bon alors l auteur nous explique en quoi le monde s etait complique un tout petit peu depuis 68… ah non toujours pas…
    Bon, alors, on sait tous que l auteur participe a l émission le dessous des cartes sur arte. C est lui qui d ailleur qui prepare les sujets et autres… moué non toujours pas.
    Bref des accusations completement peremptoire, qui d ailleur viennent d Eric Zemouur en plus (c etait quand meme son argumentaire dans sa chronique sur RTL). Article qui ne sert juste qu a se faire mousser en tenant des propos completement debile, entoure d une reflexion proche de zero ( qui s en approche par le dessous d ailleur). Bref circulez y a rien a voir ici.

  26. Adrien dit :

    Bonsoir Thomas,
    Votre texte m’a beaucoup parlé ! Dès les premières heures des événements passés, j’ai vu mes « amis Facebook » changer leurs photos de profil par « Je suis Charlie ». Pour ma part j’ai ressentis ce malaise de la cascade médiatique nous arrivant dessus tel un Tsunami ! Chaqu’un renchérissant les uns sur les autres. Sans parler des démonstrations de « la fameuse liberté d’expression bafouée à tout va…!!! Je vis en suisse (Genève) et pense comprendre que la sensibilité soit beaucoup plus présente quand ça se passe chez nous ou à coté…
    J’ai été choqué par se qui c’est passé à Paris !!! Mais je tiens également à dire que les bombardements de Tsahal, l’été passé, qui ont tué des milliers de Civils Palestiniens m’ont d’autant plus choqués! Et cela dans une indifférence indigne de notre époque ! Ceci n’est qu’un exemple non exhaustif des massacres et nettoyages ethniques qui se passe sur notre belle planète! Je ne suis pas musulman! je suis Agnostique de confession catholique, on ne ma pas laissé le choix à l’époque!
    Quoi qu’il en soit Thomas, je trouve votre texte sage et plein de bon sens ! Merci de nous le faire partager !

    • Thomas Fiera dit :

      Merci à vous.

    • J dit :

      Vous faites ici preuve d’une certaine méconnaissance des médias journalistiques actuels. Il existe ce qu’on appelle une règle de proximité, une idée qui peut paraître inconcevable au premier abord, qui consiste en une chose : 10 morts en France seront traités avec plus d’importance que 1000 morts ailleurs, si les évènements ont lieu en même temps. Il faut aussi mettre en perspective votre attente des médias journalistiques et ceux que vous lisez. Chaque télévision, chaque journal, chaque radio ne va pas traiter toutes les informations de tous les évènements dans le monde. Il est également de votre devoir de chercher l’information qui vous intéresse, de lire, regarder, écouter les journalistes qui traitent des sujets qui vous intéressent. Accuser les journalistes d’indifférence c’est bien beau, mais qu’en est-il de l’indifférence de la population qui ne s’émeut pas d’un carnage comme celui que vous évoquez ? L’information existe si on s’intéresse au reste de la planète. Rien n’est confidentiel. La preuve, vous êtes au courant d’un tel évènement. Peut être seulement, l’Homme ne peut-il pas s’insurger contre tout tout le temps. Vous parlez de « cascade médiatique » en l’illustrant de votre expérience avec un réseau social. Comprenez que le slogan « Je suis Charlie » a été initié par un anonyme sur un réseau social avant d’être repris nationalement et mondialement. Il n’y a pas de manipulation de la part des médias. Eux même ont simplement embrassé ce slogan de solidarité. Cette méfiance à l’égard des journalistes est effarante.

      • Thomas Fiera dit :

        Comme disait le philosophe Alain, entre la méfiance et la confiance,il y a la défiance, c’est à dire la vigilance. Que ce texte de blog soit léger, approximatif, incomplet, j’en conviens… Ce n’est ni un article, ni une thèse, juste un billet d’humeur. Mais néanmoins si la forme laisse à désirer j’assume le fond et je ne pense pas que les journalistes français méritent à ce point qu’on leur fasse confiance aveuglement et pas davantage qu’on les accuse de tous les maux.

  27. Alison P dit :

    J’ai beaucoup aimé ce post. Sauf la dernière phrase qui ruine un peu le tout mais c’est pas grave ; 80% des internautes qui arriveront sur cette page s’arrêteront à l’image.

    • Thomas Fiera dit :

      je crains bien que oui…. quand à la dernière phrase… c’est le style de Thomas Fiera… mon personnage… un affreux jojo qui ne peut s’empêcher de faire de la provoc… un genre de pudeur j’imagine…

  28. Chti_Suisse dit :

    Merci Thomas,

    On a besoin que quelqu’un nous tende un miroir.
    On s’y voit moins beau (on s’y vois faire les beaux) alors que nous ne sommes pas les chevaliers blancs que nous croyons être

    Au plaisir de lire les prochains billets
    En parlant de prochain billet cher commentateurs lisez le suivant justement

  29. Evelyne Hazan dit :

    Bon ben je fais partie des 20% qui ont lu ce post jusqu’au bout et, étant très visuelle, la dernière ligne m’a fait grincer des dents… de rire 😉
    Bref, outre le fait que je me reconnais dans votre texte, je me suis effectivement posé la question: pourquoi ne veux-tu pas, Evelyne, t’associer à « Je suis Charlie » et ma réponse fût:
    Yahvé en hébreu signife Dieu ou « Celui qui est », ou encore « Je suis’.
    Deux mots tels que ‘Je suis’ sont puissamment créateurs, ‘Je suis’ ça crée, et c’est donc sacré 😉
    Donc, j’y arrive… Je suis + Thomas ou Charlie ou Ahmed est bien plus puissant qu’on ne le pense! Comme vous le dites, j’essaye déjà d’être moi-même, quelle chemin! Et c’est pour cette raison que je n’ai jamais publié de Je suis Charlie. Vous me suivez? 😉
    Belle journée à tous!
    Evelyne

  30. curvoas dit :

    Bonjour,
    « Un grand fourre-tout tiède et douillet », ce n’est pas le terme que j’aurais choisi pour désigner le rassemblement de 4 millions de personnes le 11 janvier dans la rue, non dénué de risques de sécurité loin de là, pour manifester leur peine, leur attachement aux valeurs républicaines et leur espoir.
    Je suis d’accord avec la majorité de votre article, mais d’une part je trouve dommage de dévaloriser ce bel élan populaire (une république, c’est bien la « chose publique »,et donc, partagée par tous ! Parfois le collectif prime sur l’individuel, ce qui n’empêche nullement l’individu de penser) et d’autre part de refuser le constat qu’il y a un réel combat à entamer collectivement contre l’intégrisme radical dérivant en terrorisme. Ce ne sera pas forcément une lutte, mais aussi de nombreuses initiatives individuelles et mesures sociétales et politiques pour dissoudre les racines et les causes de la propagation de cet élan radical et liberticide.
    « Je suis Charlie », pour moi c’est le cri de ralliement des partisans de la construction d’un monde meilleur. L’union fait la force.

    • Thomas Fiera dit :

      certes… et je ne raille pas l’élan populaire, ni l’émotion sincère de tous ces gens dont je suis…
      J’émets simplement un doute sur la profondeur de tout cela…. combien seront près à remettre en question leur confort (y compris le confort intellectuel) pour changer d’habitudes, de vision des choses.
      Je m’inclus d’ailleurs dans cette question…
      Je suis fils de résistant et je me demande depuis toujours si j’aurais le cran nécessaire si un jour il fallait se mouiller sérieusement…
      Moi aussi je rêve d’un monde meilleur… même si je suis certain jour un peu fatigué en contemplant celui-ci…

  31. Diplodo dit :

    La bêtise c’est aussi croire que les tyrannosaures existent encore 😜

  32. Alex dit :

    Bonjour 🙂
    J’adhère à votre message de fond (sans être d’accord sur tout bien sur ) alors déjà merci de l’avoir posté !

    J’ai eu 18 ans le 6 janvier, et le 7 avait lieu l’attentat dans les locaux de Charlie hebdo et nous connaissons les tragiques événements qui ont suivi, …
    Face à cela je pense que c’est une certaine responsabilité qui s’est réveillée chez moi et j’appréhende mieux la chance que c’est d’être majeure. Je ne dis pas que j’ai eu une révélation ni quoi que ce soit , pas plus qu’un éveil politique hein … Mais je souhaite agir, et j’espère que nous sommes pleins de jeunes dans ce cas.
    Agir contre le politiquement correct ou la langue de bois, agir contre les clichés et les stéréotypes, agir contre les inégalités et toutes les omertas et contre la passivité mais surtout , surtout , agir contre l’obscurantisme et la connerie humaine qui me semblent être infinis , et qui n’ont pas d’âge!
    Je ne sais pas comment , je ne sais pas quand , mais je le sais .
    Voilà , c’était mon avis , celui derrière « je suis Charlie » ! « Je suis Charlie  » était un cri du cœur, je ne sais pas ce qu’il deviendra et qui l’utilisera mais je reste fidèle à ce message premier .
    Je pense que c’est un peu utopiste, mignon et gentillet , de ma part , ok . J’assume et je signe.
    J’espère ne jamais le perdre .
    J’ai trouvé ton message aussi un peu gentillet 🙂
    tant mieux !
    (Et il me semble que l’humanisme n’est pas un défaut ! :p )

    • Thomas Fiera dit :

      Bonjour Alex et merci pour ce message ô combien réconfortant pour le vieux machin tout cabossé que je suis…
      Bravo bravo !!!!
      Sois gentillet, humaniste, utopiste, et tout ce que tu voudras d’aussi positif… si tu ne l’es pas à 18 ans tu ne le seras jamais…
      et surtout (c’est d’ailleurs ce que tu dis) bats toi pour le rester, malgré les années, l’âge et les coups du sort…
      la résignation est la pire des défaite car c’est une défaite que nous nous infligeons à nous même…
      je suis probablement plus qu’à moitié un vieux con mais un vieux con qui s’obstine à croire aux lendemains qui chantent et qui est toujours convaincu que le bien et le beau finiront par triompher…
      Belle route et belle vie à toi et à tous les autres petits Charlie qui ont connu là leur baptême du feu politique et social… Souviens t’en…
      Cordialement,…

  33. Tom-Tom dit :

    Comment ne pas être d’accord avec votre texte?
    Tout de suite après la tragédie s’en est suivi un véritable « blitzkrieg émotionnel » orchestré par les médias et les politiques. Un traitement et une utilisation de l’information à l’américaine, VENDRE de « l’info » et du sensationnel. Je ne suis pas le seul à m’être senti comme une oie en batterie qu’on gavait inlassablement pendant 3 jours, avec un mélange d’interview d’un ado sous le choc, d’interventions pour dire qu’on en sait pas plus, d’un spécialiste du GIGN, ou l’avis d’un chanteur…ect…
    Je m’entends, ce qui s’est passé est terrible,1000 fois condamnables, et je pense à l’effroi des familles de victimes.
    Cependant, la récupération de ce drame par nos augustes politiques pue. Et que dire des « réseaux sociaux », des médias (« Vous êtes musulman mais vous n’êtes pas terroriste, c’est bien ça ? »).
    Je pense à ces caricaturistes, dont le but était de faire rire. De se foutre de la religion. De jouer avec des clichés peut-être maladroits (pape pédophile, islam terroriste).
    Et je suis Thomas. Je m’indigne contre l’idée de tuer des gens pour un dessin. Sans avoir pour autant le besoin de l’afficher ou de jouer les D’artagnan du Facebook.
    Maintenant, la meilleure façon de faire honneur à ces morts est la paix et la dignité. Attendre dans le calme les résultats de l’enquête et surtout EXIGER la vérité.

    • Thomas Fiera dit :

      Je suis heureux de constater que tout le monde ne sombre pas dans la surenchère émotionnelle… C’est dans ces moments d’horreur qu’il nous faut spécialement raison garder….

  34. M. dit :

    Salut je ne vous connais pas (je n’ai même pas vu ce qu’il y sur votre blogs) mais j’ai été agréablement étonné par votre lucidité sur certaines choses (pas par le dernier paragraphe par contre en plus inutile à mon avis).Bref, il faut tjrs se méfier de mouvement de masse et regarder ce qui se cache derrière !

    • Thomas Fiera dit :

      Bonsoir. merci pour votre commentaire.

      En ce qui concerne le dernier paragraphe (un peu inutile je vous l’accorde) c’est à la fois une blague de potache en hommage aux vieux gamins de Charlie et aussi un excès stylistique propre à mon personnage Thomas Fiera qui adore choquer… Encore un sale gosse… 😉

      • M. dit :

        Ben je croyais que c’était justement ce côté scato et provoque débile que vous n’aimiez pas ! je rigole ! j’ai bien aimé le marketing émotionnel et « ont abdiqué leur liberté pour le droit de consommer » c’est à approfondir !

      • Thomas Fiera dit :

        Je suis plein de contradictions. 😉

  35. Jean-Baptiste dit :

    J’avoue m’être laissé emporter par cet élan de solidarité et que cela m’a fait beaucoup de bien, il est parfois réconfortant de se laisser porter par des mouvements de masse surtout lors ce qu’ils sont porteurs de messages de paix, d’unité et d’amour.
    Malheureusement, la réalité nous rattrape bien vite et la désillusion vient avec, mais peu importe il faut savoir conserver cette énergie positive et continuer aller de l’avant.
    Il m’importe peu que vous vous sentiez Charlie ou pas, nos procédés ne sont pas les mêmes mais je vois dans votre texte que finalement nous souhaitons défendre les mêmes idées et c’est bien là le plus important.
    Je partage également votre point de vue sur la nécessité de douter: « Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. » Nietzsche.
    Pour conclure je partage avec vous cet article qui, je pense, exprime une idée proche de la votre: http://www.nytimes.com/2015/01/09/opinion/david-brooks-i-am-not-charlie-hebdo.html?_r=0
    PD: moi j’ai adoré votre conclusion, c’est gratuit, provocateur, un peu con (dans le bon sens du terme) et j’ai trouvé ça très drôle.

  36. Laurant dit :

    « Ne surtout pas s’arrêter à ce simple slogan et allez jeter un œil sur son site et vous jugerez de vous-même. Vous pouvez même participer. C’est ça la libre expression. »
    C’est mon commentaire sur Facebook pour partager à mes « amis ». (Terme extrêmement galvaudé depuis l’invention de Facebook).
    Même si nous avons certes, des idées quelques peu divergentes, j’adhère totalement au discours. Un message à ceux qui insultent, je crois sincèrement qu’ils n’ont justement pas compris l’esprit de Charlie. Mais jamais au grand jamais je ne permettrai de vous juger. Qui suis-je pour le faire ? Je ne suis ni lecteur de Charlie Hebdo, je n’ai pas participé à cette énorme manifestation, j’ai préféré aller courir avec de la musique à fond dans les oreilles et penser très forts à tous ceux qui y étaient, qui ont eu le courage, l’envie, ou tout autre motivation quelle qu’elle soit. Bravo à vous, bravo à moi, j’ai fait un temps correct et j’ai pris mon pied. Bref j’étais tous seul, juste Laurant. Je suis Laurant. Et comme je ne suis pas que neuneu et un infâme égoïste, j’ai écrit un petit texte qui vaut ce qu’il veau, vache, cochon !
    Tu provoques la terreur, tu es dans l’erreur,
    Tu les as dégommés, nous t’avons d’un coup de crayon gommé,
    Tu te crois fort avec ta kalach alors qu’en fait tu n’es qu’un lâche,
    Tu as sorti ton arme, on a sécher nos larmes,
    Tu les as dessoudés, tu nous a tous soudé,
    Tu as insufflé la haine, nous sommes des êtres qui s’aiment,
    Ta religion c’est la mort, la nôtre dit que tu as tort,
    Tu as massacré la démocratie, elle t’a répondu en masse sacré,
    Tu as sali le nom liberté, nous l’avons salué nous nous sommes libérés,
    Tu as voulu sceller notre sort, la police t’as eu tu es mort.
    Publié sur mon site perso : laurantreymond.wix.com
    Bon ok, c’est sans génie juste ma toute petite contribution à cet énorme élan de solidarité.
    Un dernier mot, merci Thomas enfin une tribune libre…

    • vitavi dit :

      Waou autant je ne partage pas.du tout l idée de ne pas être Charlie , autant je trouve que votre texte mérite.d.être.relayé

      • Thomas Fiera dit :

        Merci

      • Certes, je respecte tous les Charlie du monde, mais en effet, j’ai du mal à être Charlie, ou plutôt à n’être que Charlie. Je crois sincèrement que ce mouvement, certes magnifique, a été dépassé par lui-même. Fidèle auditeur de France Inter j’ai été bouleversé par l’émission de Daniel Mermet sur le génocide au Rwanda. Et que je sache aucune minute de silence, ni manifestation, juste quelques hauts le cœur de quelques intellectuels ou qui se prétende l’être. Il ne s’agit que d’un exemple mais il y en a tant d’autres. Je compatis bien évidemment à la douleur des familles, mais nous ne pouvons compatir à la mort de tous ceux qui sont tués par le terrorisme. Je n’ai pas fait de minute de silence pour le 11 septembre alors que la sirène au boulot avait retenti. La veille mon Directeur (qui a fait la minute de silence) a ouvert une bouteille de champagne pour fêter les records de vente suite à l’attentat… Je n’en ai pas bu. Et combien de rédaction ont ouvert des bouteilles de champagne à cause ou grâce à Charlie… Je suis Laurant. Et j’écoute de la musique en écrivant et vous savez quoi ! C’est bon.

      • Thomas Fiera dit :

        Bonsoir laurent. Je crois que les grandes douleurs comme les grandes joies sont souvent muettes et solitaires. Je suis certes sensible aux elans collectifs mais je m’en mefie. Soyon humains au quotidien… C’est deja un boulot a plein temps.

  37. Paula dit :

    Après 30 années de formation auto-centrée sur mes idées de la société, politiques, sur la vie des bêtes et autres, voilà qu’en quelques lignes je découvre un XY pondu je ne sais en quelle année, mais pour sûr, à maturité, et qui écrit à la perfection chacunes des pensées qui grouillent dans ma matière grise (quand celle ci daigne s activer).
    Bravo l artiste, et « Merci pour ce moment » (expression encore meconnue tirée d un ouvrage digne des plus grandes chiures contemporaines dans sa symbolique, à défaut de l avoir lu).

  38. Daniel Perez dit :

    J’adore ça : « je les invite cordialement à aller se faire enculer debout, à sec et avec du gravier par un tyrannosaure priapiste atteint d’une chaude pisse. »

  39. gj832 dit :

    ÉTAT-CIVIL

    (aux Monuments aux Patates
    et leurs vivifiants charniers)

    Je suis charlie pas Tintin
    Mon corps déchiré n’est pas papier
    Sous le couteau et les bombes
    Il tremble, en état de choc
    Ses larmes, le tout-à-l’égout
    Idéologique les ravale
    Son esprit n’est pas,
    Juif, chrétien, musulman…
    Carnage et carnaval
    Il aspire au genre humain
    Alors tintin ! Bien fait pour moi !
    Ça m’apprendra à vouloir vivre
    Sans couteau ni bombes
    Tous envoyés du ciel
    Dont voici le message global :
    Enragez-vous les uns les autres
    Et étripez-vous au nom
    De Coca et Nikov

    Je suis charlie, salut !
    Enchanté ! Moi ! C’est charpie !

  40. Théo dit :

    Attention, c’est long mais si tu lis jusqu’au bout, un jour peut être tu pourras produire des textes de cette qualité…c’est bien tu es Thomas et tant mieux pour toi.
    http://quebec.huffingtonpost.ca/abdennour-bidar/lettre-au-monde-musulman_b_5991640.html
    La prochaine fois fais moi nous un dessin ou un film, Charlie comprend mieux les dessins et Charlot le cinéma.

    • Thomas Fiera dit :

      Je connais ce tres beau texte. Mes humbles petits billets d’humeur n’ont aucunement l’ambition de rivaliser avec de tels articles.

  41. nikky dit :

    j’ai douté,puis j’ai ris,puis j’ai re-douté…et puis je me suis demandé « qu’est ce qu’un putain de tyrannosaure vient foutre la dedans?? » (comme tout le monde certainement). donc j’ai re-ris

    aprés j’ai décidé de t’écrire parceque j’ai trouvé ça génial que tu réponde à tout le monde même aux types aussi nazes que moi et j’ai donc sauté sur l’occasion de me faire un ènième ami à usage unique.

    donc voila :
    j’ai aussi du mal avec les gens qui idolatre d’autres gens ,encore plus s’ils ne connaissait pas la /les personnes ,voir même jamais entendu parlé la veille… c’est cheulou.mais juste une journée rendre hommage a ces mecs que tu connaissait et appréciais…toi.un peu comme des potes reulous qui abusent parfois mais que tu t’dis: « p’tain si ils étaient pas là…bin on se ferait grave chier ! »
    pas comme un fans a qui on vend des t-shirt ,mais comme une journée dédié à ces génie du quotidien…tellement quotidien qu’on en avait oublié leur éssentielle présence.en gros juste crier leur noms dans la rue quoi…et le jeter dans leur faces…à eux…on sais pas trop qui, mais ça fait vachement de bien !

    ayant l’ésprit de contadiction tout comme toi,j’ai crié « je suis charlie » trés fort dans ma tête pendant trois jours.je n’avais donc pas besoin de pancarte…et puis aussi j’avais plus assez d’encre alors fuck.

    • Thomas Fiera dit :

      ce qui résume assez bien mon point de vue ! 😉

    • Thomas Fiera dit :

      Je trouve ça normal de répondre à tout le monde… c’est pour ça que j’écris ce blog… pas pour devenir célèbre, riche et vivre au bord d’une piscine entouré de bimbo (ça malheureusement j’y ai vite renoncé) mais pour essayer de rencontrer de vrais gens dans ce putain d’univers glacé d’internet. Alors c’est vrai que dans le lot il y a une palanquée de barjots… Mais il y a surtout des gens biens, des gens quoi… Pour ma part, j’ai beaucoup aimé ton commentaire, très humain, très marrant aussi…
      Et surtout au bon niveau…
      Tu as compris l’intention de mon texte et tu as surtout compris qu’il s’agissait d’un simple élan et pas d’une thèse de troisième cycle.
      Face à tous ces putains de barjots qui en veulent à notre liberté, je crois que la meilleure réponse, celle qui les déconcerte, les neutralise, c’est l’humour… parce qu’ils sont INCAPABLES de le comprendre et que ça leur grille les neurones !!!!! Merci à toi et à bientôt… alors fuck ! Et toc ! 😉

  42. nikky dit :

    trop petite ta réponse.
    je te cause pu

    • Thomas Fiera dit :

      mais noooon… faut pas…. c’était juste un petit coucou parce que je ne peux pas causer là…. mais promis juré craché et tout, demain je te fais une vraie réponse avec de vrais morceaux de tyrannosaure dedans !!!!!

  43. Florent dit :

    Et pourquoi être libre ne serait juste pas se laisser bercer par la société actuelle et derrière le slogan « Je suis charlie » défendre se droit d’être libre ! Il faut arrêter de voir le mal partout dans les médias, internet ,la société , il me semble que la bétise humaine remonte a bien plus loin que la création de ses choses la !

  44. zozolafougère dit :

    sacré hispter ce Thomas ! Un bel article consensuel en grande partie, qui surfe sur la vague parisienne du jenesuispascharlie mais je soutien . Laisse moi deviner, tu es en train de te faire pousser la barde et arpente les fripes du 2eme à la recherche d’une chemise à carreaux ?

    • Thomas Fiera dit :

      quel rapport ?
      C’est un peu n’importe quoi comme remarque…
      Je veux bien entendre toute les critiques possibles mais ça c’est juste très con… désolé de te le dire…

      Et puis quoi ? Il n’y aurait de vérité que dans la pensée binaire ? pour OU contre ? Un peu réducteur non ?

      Ou alors c’est de l’humour et j’ai pas compris… (ça m’arrive malheureusement assez souvent d’être aux abonnés absents ces derniers temps… un peu de surmenage sans doute)… Si tel est le cas alors je ris : ah ah ah

      Pfff … grosse fatigue là…

  45. Np11 dit :

    Yep ! BFM,ITV, TFune… et les autres !!!
    je me permets de vous interpeller alors que vous distillez votre soupe à émotions variables !
    le jour où les lobotomisés du turban se gavaient de bruit et de sang à Paris, il se déroulait ceci … :

    Le cauchemar continue….. Ce samedi, au moins 19 personnes ont péri samedi lorsqu’une bombe fixée sur une fillette d’une dizaine d’années a explosé dans un marché bondé de M…….., grande ville du nord-est ….

    Selon un membre d’un groupe local d’auto-défense, la bombe a explosé alors que l’enfant faisait l’objet d’une fouille à l’entrée du marché.

    Il doute qu’il s’agisse d’un acte délibéré de la fillette. «La fillette avait une dizaine d’années et je doute fort qu’elle savait véritablement ce qui était fixé à son corps», a-t-il dit à l’AFP.

    «En fait, elle était contrôlée à l’entrée du marché et le détecteur de métaux venait de signaler qu’elle portait quelque chose sur elle. Malheureusement, la charge a explosé avant qu’elle n’ait pu être isolée», a poursuivi ….

    Un périmètre de sécurité a été mis en place autour du marché alors que des personnels de santé examinaient les décombres et récupéraient les restes humains.

    Selon un membre de la Croix-Rouge qui a préféré rester anonyme, «de nombreuses victimes présentaient des blessures graves pouvant entraîner la mort. »
    ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

    Allo la rédaction ??? c’est quoi la Grande Ville du Nord Est ??? Strasbourg ??? Lille ??? Marseille ( et oui … nos journaleux modernes sont un peu nuls en géo !!!)
    Enfin quoi … merde !!! envoyez l’hélico et les caméras ! y a du sang partout ! y doit y avoir des flics partout !ça fait « chaud » à l’écran !!!

    Hélas !!! petite fille … ton nom ne sera pas placardé sur la place de la Bastille, ni sur les lunettes de F. Hollande ! … « Je suis …  » !
    tout cela s’est passé tellement loin que les morceaux de cervelle et de barbaque n’éclaboussent même pas les godasses gominées de ces bouffons de représentants des nations venus battre le pavé parisien !
    Voilà … ça s’est passé au Nigéria … et j’ai autant de tristesse pour cette gamine que pour nos dessineux disparus, et j’en veux au bourrage de crâne intensif qui suit chaque événement survenant dans nos contrées,
    qui donne le « la » ( 440) de la pensée unique en attendant un nouveau bain de sang !

    C’était … ma minute de connerie et , je m’en excuse …

    Anyway … comme disent les Inuites … The show must go on !

    • Thomas Fiera dit :

      Pas â vous excuser. Passé ma journée à penser à cette gamine. Cette pauvre môme utilisee comme un simple objet. Et je pense au salopard qui lui a accroché cette putain de bombe et qui va manger ce soir, dormir, se reveiller demain, poser sa crotte et ira par le monde, fier comme artaban et se prenant pour un grand soldat. Et moi j’ai envie de vomir et de pleurer.
      Merci pour votre commentaire.

  46. Azatakam dit :

    Arrêtez de vous gargarisez de conneries bordel de merde. Vous êtes critiquez tous un mouvement humaniste sous le prétexte que beaucoup d’entre eux ne lisent pas de vrais journaux, désolé mon gars mais toi ce que tu fais, c’est ce que tu critiques et que tu appelles « la soupe à merde du web », sort un journal après on verra.
    On est pas dans un monde de bisounours, dans tous les pays des choses atroces se passent, chaque pays doit se prendre en main, c’est pas à la France de régler tous les problèmes, réglons d’abord ce qui se passe chez nous.
    C’est bien beau de se plaindre, en disant « ouais ils s’en foutent de la fillette qui est morte de l’autre coté du monde », « ouais il s’en foute des enfants qui se font violer là bas ». A tout ceux qui n’ont rien compris, le monde est comme ça, les humains sont des bêtes qui devraient être évolués, malheureusement il y en a un grand nombre qui n’ont toujours pas quitté l’arbre et critiquer à tout va l’humain sur sa désorganisation ou son organisation à outrance pour certains, ne fait qu’accroitre le fait que vous ne descendez toujours pas de votre arbre.
    Des atrocités il y en aura toujours, est-ce que pour autant on doit rester chez soit à ne rien faire, sauf fermer les yeux. Je ne crois pas, il faut se montrer humain, descendre de l’arbre et commencer à agir. Le mouvement qui a eu lieu suite aux actes terroristes perpétrés en France et la réponse, des milliers de gens ont quitté leur arbres. Elle est la l’humanité, si dans tous les pays tout le monde ferait pareil pour les atrocités commises dans leur pays, tout le monde deviendrais humains. Mais malheureusement, il n’y a que dans certains pays qui prônent la liberté depuis des années que l’on peu se permettre d’êtres humains, dans d’autres pays, le pouvoir s’empressera de te faire regagner ton arbre.
    Alors, juste un dernier commentaire pour Thomas, tu écris très bien mais commence à réfléchir, tu finiras par écrire des choses qui ont du sens.

    • Thomas Fiera dit :

      Merci de m’avoir lu et repondu. Je suis d’accord avec vous sur la necessité d’agir et de nous eloigner de notre arbre. Je ne critique nullement le mouvement « charlie » que je trouve rassurant et reconfortant. Je dis simplement que la reponse ne peut pas se contenter d’etre emotionnelle mais qu’elle doit s’accompagner d’un effort d’education et de culture.

      • Azatakam dit :

        La réponse arrive (malheureusement) toujours par l’émotion. Je pense qu’il vaut mieux ça (la réponse émotive) que rien. Désolé d’avoir eu des propos un peu acerbes (l’émotion), mais j’en ai assez de voir des écrits ou beaucoup de personnes se plaignent alors que beaucoup souffre et essaie temps bien que mal d’agir pour le bien être de l’humanité. Je suis d’accord la forme n’y est peut être pas, mais l’envie est là !!! C’est à nous de faire en sorte, que les puissances de ce monde (à notre niveau ce ne sera que notre pays) continue l’action en ne dérapant pas. Rien n’est évident dans la vie, mais rien ne vaut la vie et tant qu’à faire autant la passé paisiblement sans crainte de voir partir nos proches violemment.
        Je suis Humain et Je descend de mon arbre.
        Amitiés.

      • Thomas Fiera dit :

        Si nous en descendons tous, nous pourrons nous rencontrer. Amitiés.

      • Fred dit :

        Bonsoir Thomas, depuis ces tragiques évènements c est clairement la première fois que l envie d exprimer mon ressenti l emporte sur ma pudeur et ma crainte de paraître tristement isolé dans mes opinions. La première fois aussi que j assiste a une bagarre si féroce entre des défenseurs de la liberté d expression à la plume acérée, critiques d un jour et détenteurs de la vérité (pas tous évidemment) qui s unissent contre vous et contre votre propre droit (ou manière)de vous exprimer.. De mon côté, j ai versé des torrents de larmes en voyant l exécution de ce policier, j ai été révolté de voir ces images d horreurs, j ai profondément été perturbé dans mes convictions.. Que tout cela provoque une réflexion sur ma manière de vivre était devenu une évidence.. Ce qui l était moins par contre.. C est d arriver à retenir mes glandes lacrymales lorsque j ai ressenti cette douleur en voyant défiler tous ces gens.. et l honnêteté me pousse à écrire que mon cœur n avait à cet instant la pas mal pour Charb et sa bande.. Mais pour tous ces anonymes qui ont eux aussi perdu la vie pour défendre leurs valeurs.. Il me semblait de vivre une espèce d apologie de l oubli.. Je ne suis pas Charlie.. Pas parce que je ne partage pas ce que ce slogan signifie., mais juste parce qu il est né en janvier 2015.. Et que mon cœur souffre depuis beaucoup plus longtemps… Je dirais donc je suis le tonton de Charlie.. Cela signifierait au moins que pour moi.. tous ceux qui ont laissé leur peau ont eu ce jour là quelqu un qui a pensé à eux.. même s il ne savaient ni dessiner ni caricaturer.. Parce que c est la culture de l oubli qui fait de ce monde ce qu il est.. Merci à vous pour ce blog découvert par hasard.. Et même si je suis pas d accord avec tout ce que vous dites….. Je …

      • Thomas Fiera dit :

        Merci pour votre texte malheureusement incomplet…. Et qui s’acheve sur un « je.. » enigmatique.

  47. Fred dit :

    Il vous suffira de taper ces premiers mots sur Google pour me comprendre,.

    • Thomas Fiera dit :

      Hum oui… Ca y est j’ai compris. Hum. Euh j’ai une excuse… C’est vendredi… Hum. Pfff.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 036 autres abonnés

Stats du Site

  • 150,237 visites

Une radio interdite aux cons !

écoutez la radio des auteurs

Faites gaffe !

Tous ces textes m'appartiennent, vu que je me suis cassé les choses à les écrire. Alors je tiens à prévenir celui qui serait tenté de les détourner sans citer ses sources ou a des fins personnelles qu'il aura la visite d'Adélaïde Renucci. Voilà. Vous êtes prévenus. Non mais !

Vous perdez rien pour attendre.

Le jour où je vais mettre des baffes à tout ce qui bouge17 août 2037
19.8 années restant(s)

Archives

%d blogueurs aiment cette page :