Le retour de Kiki…

6

05/06/2015 par Thomas Fiera

J’ai eu naguère un voisin qui s’était entiché de Kiki, un genre de ratier, un clébard minuscule, méchant, hargneux et dont les deux seules activités consistaient à aboyer d’une voix horripilante et à courir en tous sens comme si on lui avait enfoncé un pétard dans le cul.

Chaque fois que je vois Sarkozy, je pense à Kiki.

Comme Kiki, c’est une minuscule boule de nerf, un concentré de haine fielleuse, un petit machin teigneux qu’on a envie de guérir à coup de taloche.

Comme Kiki, il ne sait qu’aboyer, éructer, insulter et postillonner son mépris universel envers tout ce qui n’est pas sa (toute) petite personne.

Comme Kiki enfin, il s’agit tous azimuts, bille de flipper devenue folle, sans objectif, sans cap et sans boussole.

Par les temps qui courent, il est difficile de départager les hommes politiques tant ils se livrent à une surenchère de cynisme, d’ignorance crasse, de superficialité et d’absence de vision. Mais Kiki, pardon Sarko, les enfonce tous : quand ils font dans l’à peu près, il fait dans l’absolu.

Grrrrrrr....

Grrrrrrr….

Cet homme ne sait rien, ne voit rien, ne comprends rien, à rien et qui plus est en est fier et s’en vante. A côté de lui, Berlusconi apparaît comme un parangon de vertu, George Bush comme un fin lettré et Merkel comme une humaniste.

Si encore il avait des convictions – fussent-elles gerbatoires – mais non ! Rien de tout cela ! Il est juste animé, agité, dévoré par une soif intense, inextinguible d’être vu, regardé, au centre de…

Je pense qu’un jour, il finira pas nous montrer son scoubidou afin d’être sûr de capter l’attention. Que violent doit être son sentiment d’insignifiance pour avoir un tel besoin de reconnaissance. Alors il aboie, aboie, aboie sans cesse et je rêve de lui mettre au cou un de ces colliers qui balance de la citronnelle à la face des clébards trop bruyants. Il sera sans doute toujours aussi agressif mais il sentira bon et éloignera les moustiques : déjà ça de gagné !

Et puis quelle hargne destructrice chez ce petit être ! Il veut crever le bègue Bayrou, suspendre Villepin à des crocs de boucher, passer les banlieues au Karcher et n’aime rien tant que de dresser une partie de la population contre une autre. Mais c’est qu’il mordrait ce corniaud !

Drapé dans son brevet de Républicain autoproclamé, ce petit bonhomme a ainsi décidé de consacrer la première convention de son nouveau parti à l’Islam… A huis clos… Pourquoi à huis clos ? Par peur que l’on ne se rende compte qu’ils n’ont rien d’intéressant à en dire ? Ou pour pouvoir se lâcher tranquillement en échangeant des blagues racistes ? C’est un nouveau concept : la République à huis clos.

Mais tout bien considéré il assez normal que Sarkozy organise des réunions à huis clos : pour ce petit homme terrifié, l’enfer, c’est les autres.

Et toc !

Publicités

6 réflexions sur “Le retour de Kiki…

  1. walachniewicz dit :

    Lâchage de bile…acide

  2. CharlotteMaraud dit :

    Merci ! Il est rare que je lise vos articles, certes, mais j’aime à coup sûr votre plume fine -et acérée, et votre franchise, certes parfois exagérée. Bel article, mon ami et moi avons bien ri.
    Bien dit !

    • Thomas Fiera dit :

      Merci. Cela me fait plaisir. Tout ceci n’a pas d’autres ambition que de faire rire à propos de choses pas droles…. 😉

  3. Totof dit :

    Franchement drôle . Un seul bémol, vous oubliez tous les journalistes qui lui lèchent la patte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 000 autres abonnés

Stats du Site

  • 149,916 visites

Une radio interdite aux cons !

écoutez la radio des auteurs

Faites gaffe !

Tous ces textes m'appartiennent, vu que je me suis cassé les choses à les écrire. Alors je tiens à prévenir celui qui serait tenté de les détourner sans citer ses sources ou a des fins personnelles qu'il aura la visite d'Adélaïde Renucci. Voilà. Vous êtes prévenus. Non mais !

Vous perdez rien pour attendre.

Le jour où je vais mettre des baffes à tout ce qui bouge17 août 2037
19.8 années restant(s)

Archives

%d blogueurs aiment cette page :