VIVE LA CONOPHOBIE !

9

02/03/2016 par Thomas Fiera

Le premier qui emploie en ma présence le mot « islamophobe » va manger grave : un coup de boule, une savate dans les valseuses et un manche de pelle dans les gencives ! Minimum et sans préjuger de possibles fioritures en fonction de l’inspiration du moment.

Pour ma part je ne suis pas islamophobe, cathophobe, judéophobe, boudhistophobe, théosophobe, stalinophobe, ultralibérophobe, je suis juste CONOPHOBE !

J’en ai marre des cons ! Des fanatiques ! Des empêtrés de la cervelle ! Des rabougris de la libido !

Je n’ai rien contre l’Islam (à vrai dire je m’en branle à deux mains) mais j’ai beaucoup contre ceux qui, en son nom, traitent leur femmes comme des serpillères et les déguisent en housse de couette…

Je n’ai rien contre le judaïsme (à vrai dire je m’en bats les couilles façon Lionel Hampton jouant un solo de folie sur son vibraphone) mais j’ai beaucoup contre ceux qui, en son nom, poignardent les gays ou suppriment les femmes des livres saints…

Je n’ai rien contre le christianisme (à vrai dire je m’en barbouille le pourtour anal avec une patte d’astrakan) mais j’ai beaucoup contre ceux qui, en son nom, comparent les homosexuels à des bêtes ou assassinent des médecins…

Bref. Vous avez compris le topo.

Libre à chacun de croire aux fariboles religieuses et à toutes ces conneries psychotiques dont sont farcis les « livres saints », pour peu qu’il n’y trouve pas motifs à faire chier son voisin ou à le faire griller tout vif.

Dire que dans une majorité de pays arabes et musulmans – et en dépit de progrès notables –  les femmes sont souvent traitées plutôt plus mal que le cheptel n’est ni du racisme, ni de l’islamophobie, mais le simple énoncé d’une vérité difficilement contestable. Invoquer le relativisme culturel pour justifier des actes portant atteinte à la liberté ou à la dignité d’un être humain est du foutage de gueule.

Si je m’indigne de la phallocratie, de l’homophobie ou de l’obscurantisme qui règnent dans de nombreux pays, ce n’est pas dans une « posture néo-colonialiste méprisante » ou en tant « qu’occidental donneur de leçon »… mais simplement en tant qu’humain soucieux du sort de ses frères et sœurs humains, d’où qu’ils viennent.

D’ailleurs et tout bien considéré, les pays occidentaux n’auraient guère de leçons à donner à quiconque en matière d’égalité hommes-femmes tant les progrès à accomplir sont encore importants…

Aucune religion, ni aucune culture n’a malheureusement le monopole de la connerie haineuse.

Si les cathos tarés de Civitas ou les Juifs ultra-orthodoxes étaient assez nombreux et assez puissants, ils commettraient exactement les mêmes exactions que DAESH et compagnie… ce n’est pas le désir qui leur fait défaut, c’est le pouvoir…

Les fanatiques religieux qui tuent au nom de leurs Dieux ; les idéologues rouges, bruns ou caca d’oie qui massacrent, embrigadent au nom de leur crédo politique ; les oligarques ultra-libéraux cyniques qui ruinent des pays, saccagent la planète ou vendent de la merde mortifère au nom du sacro-saint profit… Tous ces gens sont des formes de fascistes, des cyclopes mentaux qui ne voient le monde que d’un seul point de vue – un monde plat, univoque et sans relief – et qui sont prêts à toutes les abominations pour imposer un Ordre sans concurrence.

Je tiens à préciser – histoire de finir de me fâcher avec tout le monde – que je mets également dans ce sac-là : les athées intégristes pourfendeurs d’arbres de Noël, les bouffeurs de tofu fanatiques qui sacrifieraient l’Humanité pour sauver une gerboise, les féministes ultra-orthodoxes qui vivent les règles de grammaire comme des offenses personnelles, les machistes condescendants qui traitent les femmes comme une vague colonie sous-développée, les adorateurs du passé qui voudraient que rien ne change, les adorateurs du progrès qui voudraient que tout change et d’une façon générale tous ceux dont le moteur est la haine de l’autre.

Ils ont en commun de souffrir de la même maladie : une connerie hyperbolique, un instinct de mort hypertrophié qui n’aspire qu’à geler l’Humanité et à tuer toute différence, toute résistance, toute singularité, tout plaisir.

Ils sont graves, lourds, lents, chiants, plein de récriminations, de doléances, de vieilles colères recuites, d’envie verte, de petites haines griffues, de sale venin acide et d’idéaux putréfiés.

Le joyeux bordel de la Vie...

Le joyeux bordel de la Vie…

Ils sont morts et ils marchent, droit devant eux, telle une armée de zombies affamés.

Lutter contre eux est plus qu’un devoir, c’est un impératif !

Comment ? Certainement pas en répondant à leur doctrine par une contre doctrine, en opposant à leur Credo congelé une autre Vérité tout aussi glaçante.

Non, la seule chose qui les terrorise et les abats aussi sûrement qu’une gousse d’ail fait fuir un vampire c’est la Vie.

La Vie dans toutes ses manifestations, son désordre et son joyeux bordel, son chaos créatif, son bazar bruyant et multicolore. La vie qui joue, jouit, pète, rote à table, se gratte les couilles, s’envoie en l’air et mange avec les doigts.

La vie qui aime bien les choses imprévues, improvisées. La vie qui aime se laisser surprendre. La vie qui aime bien les inconnus, les étrangers, les différents, les « pas comme nous ».

La vie qui aime prendre son pied et lire des poèmes qui ne veulent rien dire.

La vie qui aime qu’on lui caresse doucement la joue ou qu’on lui foute un doigt dans le cul si tel est son désir.

La vie quoi !

Alors soyons joyeux, irrespectueux, impétueux, blasphématoires, amoureux, sexy, libres, créatifs, originaux, excentriques. Faisons de nos existences, de nos cerveaux et de nos sexes ce que bon nous semble. Aimons, bouffons, baisons et surtout rions à en perdre haleine.

Vivons.

Aimons.

Rions.

Et toc !

Publicités

9 réflexions sur “VIVE LA CONOPHOBIE !

  1. Du très grand Fiera ! Ceci dit, c’est gentil ton truc, mais comment je me gratte les couilles moi ? 😉 Bravo, j’adore, j’adore !!!

  2. walachniewicz dit :

    ça chatouille de plaisir, merci bien !

  3. Je l’avais raté celui-là.
    J’étais entre Rabat et Tanger.. Je suis excusable ?
    Avec beaucoup de retard à l’allumage … Encore un discours que j’aime.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 1 999 autres abonnés

Stats du Site

  • 149,481 visites

Une radio interdite aux cons !

écoutez la radio des auteurs

Faites gaffe !

Tous ces textes m'appartiennent, vu que je me suis cassé les choses à les écrire. Alors je tiens à prévenir celui qui serait tenté de les détourner sans citer ses sources ou a des fins personnelles qu'il aura la visite d'Adélaïde Renucci. Voilà. Vous êtes prévenus. Non mais !

Vous perdez rien pour attendre.

Le jour où je vais mettre des baffes à tout ce qui bouge17 août 2037
20 années restant(s)

Archives

%d blogueurs aiment cette page :