1. La voix des élus

    Poster un commentaire

    08/04/2017 par Thomas Fiera

    Saisi d’une frénésie créative que j’hésite à mettre sur le compte de la danse de Saint Guy (autrement nommée Chorée …
    Lire la suite

  2. La voix du fils prodigue

    Poster un commentaire

    07/04/2017 par Thomas Fiera

    Comme vous le savez déjà, c’est Ferrero, mon Watson à moi qui rédige le compte-rendu de mes aventures et de …
    Lire la suite

  3. Thomas Fiera vous apostrophe !

    3

    06/04/2017 par Thomas Fiera

    Bon. Une fois n’est pas coutume, je vais faire mon petit Pivot pour vous parler d’un bouquin que je viens …
    Lire la suite

  4. L’érection présidentielle ? Quelle débandade !

    8

    15/03/2017 par Thomas Fiera

    Bon alors… Qu’est-ce qu’on a au menu ? Un petit merdeux de l’extrême centre qui crie d’une voix de fausset, se …
    Lire la suite

  5. Soyons fous : soyons nous !

    5

    09/03/2017 par Thomas Fiera

      Certains jours de déprime, on pourrait avoir l’impression que le monde est en fin de course, qu’épuisé, blasé, lessivé, …
    Lire la suite

  6. Votez Thomas Fiera ou Bonnot président ?

    4

    06/03/2017 par Thomas Fiera

    Votez Thomas Fiera. Il ne vous aura sans doute pas échappé que le petit monde politique français est devenu un …
    Lire la suite

  7. Vous trouvez pas que ça pue ?

    3

    27/02/2017 par Thomas Fiera

    Quand j’étais un étudiant désargenté mais néanmoins riche d’espérances, j’ai vécu quelques temps dans une boîte à chaussure dans laquelle …
    Lire la suite

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 1 996 autres abonnés

Stats du Site

  • 149,028 visites

Une radio interdite aux cons !

écoutez la radio des auteurs

Faites gaffe !

Tous ces textes m'appartiennent, vu que je me suis cassé les choses à les écrire. Alors je tiens à prévenir celui qui serait tenté de les détourner sans citer ses sources ou a des fins personnelles qu'il aura la visite d'Adélaïde Renucci. Voilà. Vous êtes prévenus. Non mais !

Vous perdez rien pour attendre.

Le jour où je vais mettre des baffes à tout ce qui bouge17 août 2037
20.2 années restant(s)

Archives